Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : une commande spéciale lors du confinement pour Nautiraid fabricant de kayaks pliants à Vaiges

-
Par , France Bleu Mayenne

La Relance Éco sur France Bleu Mayenne s'intéresse à un secteur, une association ou une entreprise qui redémarre après le déconfinement. À Vaiges, Nautiraid, le fabricant de kayaks pliants, sacs étanches et combinaisons de plongée, ne s'est pas vraiment arrêtée, grâce à une commande assez spéciale.

Olivier Le moigne dirigeant de chez Nautiraid
Olivier Le moigne dirigeant de chez Nautiraid © Radio France - Martin Cotta

C'est l'été et vous êtes peut-être nombreux à naviguer sur la Mayenne. En kayak par exemple ? À Vaiges, une entreprise fabrique des kayaks pliants, des sacs étanches et des combinaison de plongée. Elle s'appelle Nautiraid. Pendant le confinement, les 17 salariés ont continué à prendre le chemin des ateliers grâce à une commande du ministère de la Défense, pour des kayaks militaires.

"_Nous fabriquons des sacs étanches pour les Forces Spéciales et un certain nombre d'embarcations_. Je n'avais pas de raison de fermer l'entreprise sachant que nos élus et nos ministres nous incitaient à continuer de produire" explique le dirigeant de Nautiraid Olivier Le Moigne. Seulement trois salariés sur 17 salariés n'ont pas pu continuer de travailler dans les bureaux et les ateliers. Ils ont été mis en arrêt maladie en raison de pathologie sérieuse. "On s'est serré les coudes" poursuit le patron. 

Nautiraid a fabriqué ses propres masques, en interne grâce aux couturières qui fabriquent entre autre les combinaisons de plongée. Avec leur imprimante 3D les employés se sont aussi confectionnées des visières. "Cela a rassuré tout le monde donc lors du déconfinement personne n'était inquiet de revenir au travail. On a eu personne de malade chez nous et l'atelier est suffisamment grand avec des postes de travail suffisamment éloignés pour respecter la distanciation" déclare Olivier Le Moigne. 

Pas de fermeture estivale pour une fois

De par le contexte particulier, le dirigeant de Nautiraid a également pris une décision, acceptée par ses équipes. "On ne ferme pas cet été. On échelonne les vacances pour toujours avoir des équipes de production. Jusqu'à cette année 2020, l'entreprise était fermée de manière systématique au mois d'août pendant trois semaines. Évidemment les collaborateurs vont partir en vacances et en ont bien le droit après cette année compliquée sur le plan psychologique" termine le dirigeant. 

Si la fabrication des kayaks de loisirs s'est brusquement arrêtée pendant le confinement, les commandes reprennent peu à peu. Elles arrivent de clients allemands et suisses par exemple. Nautiraid avait aussi prévu d'investir dans des outils à commandes numériques avant le confinement, avec l'objectif de produire plus. Investissement reporté sine die pour l'instant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess