Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : une période difficile pour les emplois saisonniers

-
Par , France Bleu Bourgogne

L'été est une période faste pour les emplois saisonniers. Mais avec la crise sanitaire, les employeurs sont frileux pour embaucher des jeunes dans le secteur de la restauration. Il n'est pas trop tard pour chercher un job, selon Géraldine Boyer, la directrice adjointe de la mission locale de Beaune.

La restauration est un grand pourvoyeur de jobs d'été
La restauration est un grand pourvoyeur de jobs d'été © Radio France - Stéphanie Perenon

Quel est le niveau d'offre d'emplois cet été sur l'arrondissement de Beaune ? 

Géraldine Boyer : sur l'hôtellerie et la restauration, on a un niveau d'offre d'emplois qui est très faible par rapport aux années précédentes. Les employeurs travaillent d'abord avec leur personnel avant de recruter des saisonniers. On a pas mal de jeunes sur le carreau par rapport à cette situation. 

Quels sont les secteurs porteurs qui ont besoin de main d'oeuvre ? 

Dans le Val de Saône, on a eu un gros recrutement pour travailler dans la castration du maïs. On a eu 650 jeunes qui ont été pris. Dans l'Auxois, les besoins sont liés au bâtiment et aux gros oeuvre. 

"Avec les vendanges, on a une carte à jouer pour les emplois saisonniers." - Géraldine Boyer, directrice adjointe de la mission locale et rurale de Beaune 

Les jeunes vont-ils galérer pour trouver un job d'été ? 

Oui, on est sur un niveau de recrutement beaucoup plus faible. Après, on a la perspective des vendanges  qui vont démarrer à la mi-août. C'est la carte locale à jouer. On espère que les employeurs vont jouer le jeu. On espère que les mineurs âgés de 16 à 18 ans qui ont toujours beaucoup de mal à trouver un job d'été seront privilégier pour travailler dans les vignes. 

On est le 7 juillet : est-ce qu'il est trop tard pour trouver un job d'été ? 

Non, il n'est jamais trop tard pour trouver un job d'été, voire un job tout court. On reste en veille sur tous les postes. On est en lien avec les employeurs. On travaille enfin avec l'intérim qui apporte des opportunités l'été.  

_____________________________________
France Bleu Bourgogne est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h15, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess