Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : les commerçants se mettent au e-commerce dans le Cantal

-
Par France Bleu Pays d'Auvergne

Dans le Cantal, les commerçants se modernisent ! Vêtements, nourriture, objets décoratifs ou même accessoires numériques, tous les produits peuvent être vendus sur "En bas de ma rue". Sur une initiative de la CCI du Cantal, la plateforme sera mise en ligne dans les prochaines semaines.

La plateforme est destinée à renforcer la relation commerçants/acheteurs.
La plateforme est destinée à renforcer la relation commerçants/acheteurs. © Maxppp - François Destoc

En pleine crise de Covid-19, les commerçants se mettent au web ! Ils ont été plus ou moins impactés durant la période de pandémie et doivent désormais retrouver une clientèle. Pour leur venir en aide, la CCI du Cantal met en place "En bas de ma rue", une plateforme leur permettant de vendre leurs produits en ligne. 

Relancer le commerce de proximité

Le même concept existe déjà dans le Nord-Isère. Pour Bernard Villaret, président de la Chambre, c'est une façon de relancer le commerce de proximité :"Aujourd'hui nous nous adressons aux consommateurs en leur donnant des moyens de consommer différemment et de consommer plus au niveau local".

Le système n'est pas nouveau pour certains commerçants du département. C'est le cas de Sandra Vermeil, qui tient la boutique de prêt-à-porter Vertical à Aurillac. Elle communique déjà sur les réseaux sociaux et a fait des livraisons lorsque sa boutique était fermée. Un moyen pour elle de rester en contact avec ses clients et pallier certaines difficultés financières. La gérante s'installera sur la plateforme. "Il ne faut pas se priver du fait que la CCI propose ce genre d'opération. Il faut au moins essayer et voir ce que ça donne."

Le web aujourd'hui indispensable

Les commerçants cherchent des solutions pour s'adapter à la clientèle. "En bas de ma rue" semble être une alternative pour les boutiques du Cantal qui n'ont pas le temps de gérer un site web quotidiennement.  Pour Sandra Vermeil, se mettre au web est aujourd'hui indispensable. "La plus grosse concurrence c'est Internet. On peut acheter n'importe quoi à n'importe quelle heure. Nous devons nous équiper des outils nécessaires pour contrer ça"

La CCI du Cantal recrute actuellement les commerçants intéressés. Elle espère lancer "En bas de ma rue" après la fin de la période estivale. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess