Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : une start-up toulousaine revend à prix cassés les invendus des pharmacies

-
Par , France Bleu Occitanie

Chaque matin, à 7h15, France Bleu Occitanie met en avant une entreprise de la région à l'heure du déconfinement. Ce vendredi 10 juillet, interview avec l'un des gérants du Comptoir des pharmacies, start-up toulousaine qui revend à prix cassés des médicaments invendus à d'autres pharmacies.

Le Comptoir des pharmacies propose de revendre les invendus des pharmacies à d'autres via internet. Photo d'illustration.
Le Comptoir des pharmacies propose de revendre les invendus des pharmacies à d'autres via internet. Photo d'illustration. © Maxppp - VALENTINE CHAPUIS

Le Comptoir des pharmacies est une start-up montée par des Toulousains qui propose aux pharmacies de revendre leurs stocks d'invendus à prix bas sur une plateforme internet à d'autres pharmacies, le tout pour éviter le gaspillage. Leur activité a connu un pic pendant le confinement. L'un des gérants, Charles Romier, était l'invité de France Bleu Occitanie ce vendredi dans "La relance éco".

Des besoins en masques, gel hydroalcoolique, plexiglas... 

Aujourd'hui, un peu plus d'un tiers des pharmacies françaises utilisent leurs services, soit 7.000 officines adhérentes. Et le succès s'est renforcé pendant le confinement, avec les 18 salariés en télétravail. "Je pense que c'est la réactivité de notre plateforme qui a permis d'apporter de nouveaux produits, explique Charles Romier, on essaye de répondre aux besoins des pharmaciens qui étaient en constante évolution". Le gérant parle notamment de besoins en gel hydroalcoolique, en masques, en protections en plexiglas pour les comptoirs des officines. 

"Au vu des besoins liés aux stockages, qui ont été compliqués en début d'année du fait d'un manque de visibilité, aujourd'hui notre service est très utilisé notamment pour ces échanges de stocks." ajoute Charles Romier.

Réécoutez la relance économique, tous les matins à 7h15 sur France Bleu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess