Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

"La relance éco" : XLR Parachutisme redécolle à Soulac-sur-Mer

-
Par , France Bleu Gironde

Reprise en juin 2019, l'entreprise n'a pas été épargnée par les difficultés. Mais elle retrouve son dynamisme grâce à des clients avides de sensations après la période compliquée du confinement.

Un cadre idéal pour un baptême en parachute à Soulac-sur-Mer.
Un cadre idéal pour un baptême en parachute à Soulac-sur-Mer. - XLR Parachutisme

"On aimerait que ça décolle un peu plus (...) mais c'est prometteur !" Un an après la reprise du centre de parachutisme de Soulac-sur-Mer, le bilan fait est plutôt positif. A l'origine de la reprise d'une affaire en manque de dynamisme, un trio de passionnés, Nicolas Bourceau, Tiffany et Guillaume Blomme. XLR Parachutisme a atteint les 450 sauts en 2019, un joli succès. La crise sanitaire aurait pu couper l'élan mais c'était sans compter l'envie de sensations des clients après cette période difficile. 

Les clients ont envie de s'amuser après le confinement

XLR Parachutisme a pu reprendre ses activités le 20 juin, quasiment à la même date qu'en 2019. Le centre ne fait que des sauts en tandem : un moniteur et un client pour qui il s'agit d'un baptême. Et le début de saison est plutôt une bonne surprise, explique un des employés. "Après le confinement, tout le monde a envie de s'amuser." Les mesures sanitaires n'ont aucune conséquence sur le saut pour le client : au sol, tout est balisé pour respecter la distanciation, l'espace canapés où l'on attend le décollage est supprimé, les moniteurs gardent un masque intégral en permanence. Les clients, eux, peuvent tomber le masque le temps du saut, pour en profiter pleinement.   

On a la chance de pouvoir se poser sur le sable, au pied des vagues

Les images postées par XLR Parachutisme sur les réseaux sociaux sont assez époustouflantes. "On a la chance d'avoir une autorisation qu'on est peut-être les seuls à avoir en France, celle d'atterrir quotidiennement sur la plage" continue l'employé. "Avant 10 heures et après 19 heures, c'est-à-dire hors des heures de baignade surveillée, on a la chance de pouvoir se poser sur le sable, au pied des vagues...c'est génial, quand on se pose le soir avec les clients et qu'on leur offre la coupe de champagne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess