Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

PHOTOS La rénovation des halles de Quimper passe au conseil municipal

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Après le débat et le référendum, perdu, l'équipe municipale de Quimper va entériner le projet de rénovation des halles Saint-François. Le vénérable bâtiment de 1976 ne sera pas détruit, mais tout de même entièrement rénové et son intérieur totalement repensé.

Dominique Scoarnec, Georges-Philippe Fontaine, Ludovic Jolivet le maire, et Guillaume Menguy
Dominique Scoarnec, Georges-Philippe Fontaine, Ludovic Jolivet le maire, et Guillaume Menguy © Radio France - Benjamin Bourgine

Quimper, France

Le dossier va-t-il enfin quitter le rayon "serpent de mer" pour entre dans la pile "chantiers en cours" ? Ce jeudi soir en tout cas, le conseil municipal de Quimper doit entériner la rénovation totale des halles saint-François, le poumon commerçant du centre-ville. 46 échoppes aujourd'hui et un carreau central qui accueille des maraîchers occasionnellement.

Un vote clair, un chantier pas évident

L'idée de la municipalité était la destruction-reconstruction, mais le vote des Quimpérois a clairement montré une autre intention en mars. Ce vote, à 63% contre, est donc respecté par l'équipe municipale. Reste que le chantier n'est pas simple, ni anodin. Il coûtera au moins 9 millions d'euros, et nécessitera 16 à 20 mois de travaux. Une fermeture complète des halles pendant cette période sera nécessaire, ainsi que le retrait de la verrière, qui sera refaite.

Moins d'emplacements, une disposition différente

Le lancement de l'appel d'offre pour la maîtrise d'oeuvre aura lieu en octobre et le choix de l'entreprise retenue se fera en juin 2020. Le nombre d'échoppes devrait être de 40, contre 50 emplacements aujourd'hui. La mairie promet aux commerçants qu'ils seront relogés temporairement soit sur la place St-Mathieu, soit sur la place Saint-Corentin, qui semble avoir plus les faveurs des professionnels des halles.

Le maire Ludovic Jolivet s'engage aussi à ne pas augmenter trop fortement le prix des loyers pour les commerçants dans la future configuration, et ajoute que les deux restaurants pourront être fermés, mais sans doute pas pendant tous les travaux. 

En images, quelques projections (non contractuelles) Avant / Après :

Vue d'ensemble des halles aujourd'hui - Aucun(e)
Vue d'ensemble des halles aujourd'hui - Ville de Quimper / DR
Vue d'ensemble des halles après rénovation (photo non contractuelle) - Aucun(e)
Vue d'ensemble des halles après rénovation (photo non contractuelle) - Ville de Quimper / DR
Vue au centre des halles de Quimper aujourd'hui - Aucun(e)
Vue au centre des halles de Quimper aujourd'hui - Ville de Quimper / DR
Vue au centre des halles de Quimper après rénovation (photo non contractuelle) - Aucun(e)
Vue au centre des halles de Quimper après rénovation (photo non contractuelle) - Ville de Quimper / DR
Vue d'un des couloirs des halles de Quimper aujourd'hui - Aucun(e)
Vue d'un des couloirs des halles de Quimper aujourd'hui - Ville de Quimper / DR
Vue d'un des couloirs des halles de Quimper après rénovation (phot non contractuelle) - Aucun(e)
Vue d'un des couloirs des halles de Quimper après rénovation (phot non contractuelle) - Ville de Quimper / DR
Choix de la station

France Bleu