Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La réorganisation de la Poste à Brest inquiète les syndicats

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Le projet de réorganisation de la distribution du courrier dans la région de Brest est rejeté par l'ensemble des organisations syndicales de La Poste. Les syndicats dénoncent une dégradation des conditions de travail des facteurs, et redoutent une détérioration de la qualité du service aux usagers.

La nouvelle organisation de La Poste à Brest sera mise en place mardi 11 mai.
La nouvelle organisation de La Poste à Brest sera mise en place mardi 11 mai. © Radio France - Nicolas Olivier

C'est un nouveau système de tri et de distribution du courrier qui va entrer en vigueur ce mardi 11 mai dans l'établissement de Brest, qui dessert une zone allant de Crozon à Ploudalmézeau en passant par Daoulas. Fermé, le centre courrier de Brest-Dourjacq sera remplacé par trois îlots (rue de Lyon, boulevard Léon Blum et route de Quimper) où travailleront dorénavant les facteurs. Qui ne trieront plus le courrier : ils recevront leur sacoche déjà préparée par des machines. Résultat : plus de temps passé sur le terrain à distribuer... et à proposer des services payants, comme "Veiller sur mes parents".

Les syndicats y voient une "ubérisation" 

"Les tournées s'allongent, et tout est chronométré... on travaille beaucoup avec des algorithmes, note Philippe Poupon, le secrétaire de la CGT à La Poste de Brest. Le facteur maintenant ce sera pour faire des prestations à la personne, on pourra très bien lui demander peut-être d'aller emmener des repas à domicile pour les personnes âgées. Malheureusement, on voit l'ubérisation de La Poste" constate amèrement ce postier aux 45 ans de maison. Il redoute aussi une dégradation du service rendu aux usagers (erreurs de tri, retards de distribution), ce qui a été constaté dans le Sud-Finistère depuis la réorganisation de 2019, d'après les syndicats.

ECOUTEZ Philippe Poupon, délégué CGT à La Poste de Brest

Pas de bouleversement selon la direction

Au contraire, la nouvelle organisation ne changera rien pour les usagers, assure le directeur de l'établissement services-courrier-colis de Brest, Sébastien Gobichon. Qui concède simplement que les lettres non prioritaires (timbres vert, Ecopli) ne seront plus distribuées le samedi.

ECOUTEZ Sébastien Gobichon, directeur de l'établissement services-courrier-colis de Brest

Le directeur estime également qu'il n'y a pas de véritable bouleversement pour les postiers : "le cœur de métier reste le même, un facteur aujourd'hui sera toujours facteur demain donc il n'y a pas de conséquence en terme d'emploi pour les facteurs de mon établissement."

A terme, 5 fois moins de facteurs en Bretagne ?

Pourtant, à l'échelle de la Bretagne, 246 postes ont été supprimés en 2020 pour une dizaine d'embauches. Mais le pire est à venir. D'après les syndicats, la direction régionale de la Poste prévoit à terme de diviser par 4,5 le nombre de facteurs en Bretagne : ils pourraient passer de 4.426 équivalents temps plein fin 2020 à seulement 1.000. Car le volume de courrier lui, ne cesse de chuter : il diminue d'environ 10% chaque année. 

La problématique concerne l'ensemble du territoire : plusieurs syndicats appellent les postiers à une grève nationale mardi 18 mai, notamment contre les suppressions de postes et fermetures de bureaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess