Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : "15 à 20% des entreprises du BTP sont sur le fil du rasoir" dans le Territoire de Belfort

Chaque jour, France Bleu Belfort Montbéliard s'intéresse à un secteur d'activité ou une entreprise emblématique de notre région. Ce mardi, gros plan sur le BTP. A l'heure du déconfinement, le bilan est brutal. Pour faciliter la reprise, le secteur mise sur la solidarité.

On recense environ 900 entreprises de BTP dans le Territoire de Belfort.
On recense environ 900 entreprises de BTP dans le Territoire de Belfort. © Radio France - Christophe Beck

Comment accompagner la reprise d’activité et éviter que des entreprises ne disparaissent par dizaines, faute de trésorerie pour survivre ? Le secteur du BTP a durement souffert du confinement. Pour repartir, la CAPEB 90 et la Chambre des Métiers 90 avancent deux idées fortes : consommer local et renforcer la solidarité entre les professions.

Les trésoreries fortement impactées

Dans le BTP, les deux mois de confinement ont occasionné de gros dégâts. "15 à 20% des entreprises du secteur sont vraiment sur le fil du rasoir, il ne faut pas grand chose pour que ça tombe", estime Francis Voëlin, président de la CAPEB 90, le syndicat patronal des artisans du bâtiment. "C'est pour ça qu'à la Capeb, on essaye d'aider au maximum, on fournit les masques etc... pour aider tout le monde à redémarrer".

Les gestes barrière provoquent des frais supplémentaires

"Mais il y a des entreprises qui vont devoir repartir à zéro, certaines entreprises sont mortes en trésorerie, et en plus il y a les gestes barrière, ça provoque encore des frais supplémentaires", assure pour sa part Christian Orlandi, le président de la Chambre des Métiers du Territoire. Selon lui, ce sont même "30% des entreprises qui sont en grand danger actuellement, à la louche".

Pour Christian Orlandi, consommer local sera l’une des clefs d’un redémarrage réussi. "D'abord ça coûte moins cher, et puis on a des producteurs locaux, des gens qui sont assez ingénieux pour faire des choses extraordinaires", affirme-t-il. "Si on continue d'aller acheter sur internet, on en crèvera". Les initiatives de soutien au commerce et à l’artisanat local fleurissent.

Le BTP en soutien des restaurateurs ?

Avec le "consommer local", la deuxième attitude qui pourra aider à un redémarrage efficace est la solidarité entre les métiers, notamment en faveur de la restauration, l'un des secteurs qui a le plus souffert de ce confinement.   

"On peut véritablement trouver des solutions au plan local", confirme David Philot, le préfet du Territoire de Belfort. "Si par exemple un restaurateur est dans une grande difficulté et a besoin d'organiser un drive, de trouver une clientèle, l'Etat et les élus locaux ne demandent pas mieux que de pouvoir l'aider".

Francis Voëlin, président de la CAPEB 90, avec le Préfet du Territoire de Belfort David Philot.
Francis Voëlin, président de la CAPEB 90, avec le Préfet du Territoire de Belfort David Philot. © Radio France - Christophe Beck

"Nous dans le BTP, le midi, ça ne nous dérange pas que certains restaurateurs nous livrent des repas tout prêts, jusqu'à maintenant on mangeait toujours au restaurant, et c'est l'ensemble qui va pouvoir être gagnant", surenchérit Francis Voëlin, le président de la Capeb. "Ce n'est pas juste une entreprise qui doit sortir du lot, c'est tout l'ensemble, il faut qu'on redémarre l'activité complète".

L’artisanat dans le Territoire de Belfort, c’est un peu moins de 2.500 entreprises (dont 900 dans le bâtiment) et 4.000 salariés. Dans le Doubs, 9.000 entreprises et 15.000 salariés.

Retrouvez la chronique "La relance éco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu Belfort Montbéliard.

France Bleu Belfort Montbéliard est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess