Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

La Roche-sur-Yon : les salariés de Michelin débrayent et réclament la venue du grand patron

-
Par , France Bleu Loire Océan

Les salariés de l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon ont débrayé pendant près de 4 heures ce vendredi matin, selon les syndicats. Ils veulent des réponses sur l'avenir du site, que le président du groupe a jugé "très préoccupant". Ils réclament la venue de Florent Ménégaux sur place.

L'entrée de l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon, vendredi 4 octobre.
L'entrée de l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon, vendredi 4 octobre. © Radio France - Marc Bertrand

Vendée, France

Les salariés de l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon en Vendée ont débrayé ce vendredi matin pendant un peu moins de quatre heures, stoppant la production du site de pneus poids-lourd, menacé depuis plusieurs semaines

On veut voir Monsieur Ménégaux [le patron de Michelin] en face et qu'il vienne dire les choses aux salariés, les yeux dans les yeux

La production a été arrêtée à partir de 9h30, indiquent les syndicats. La direction quant à elle affirme qu'il y avait "une production" dans l'usine pendant le débrayage. Les salariés demandent "des réponses" sur l'avenir de l'usine. La direction du site, affirment-ils, est incapable de leur en donner : "Ils nous disent qu'ils n'en savent pas plus que nous", explique Anthony Guilloteau, délégué CGT du site. 

Ils réclament la venue du patron

Ils réclament désormais la venue du président du groupe Michelin, Florent Ménégaux :  "Les salariés en ont tellement ras-le-bol qu'ils ont arrêté le boulot pour avoir des réponses". Les syndicats se réunissaient en intersyndicale ce vendredi après-midi, pour décider de la marche à suivre. La production devait reprendre avec l'arrivée de l'équipe de 13 heures.

Il y a une semaine, mercredi 25 septembre, le président de Michelin Florent Menegaux avait confirmé les craintes des syndicats sur l'avenir de l'usine de La Roche-sur-Yon, en la jugeant "dans une situation très préoccupante". Une délégation d'élus locaux, dont la présidente de la région Pays de la Loire, doit rencontrer le chef d'entreprise le 10 octobre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu