Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

La Roche-sur-Yon : les salariés de Michelin ne devront finalement pas rembourser leurs pneus, annonce le maire

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu
La Roche-sur-Yon, France

Le maire de La Roche-sur-Yon (Vendée) annonce samedi 1er février qu'il a obtenu un geste de la part de la direction de Michelin. Les salariés licenciés ne devront finalement pas rembourser leurs pneus achetés à prix réduits auprès de l'entreprise, comme ce devait pourtant être le cas.

Luc Bouard venu rencontrer la direction et les salariés de l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon, le jour de l'annonce de la fermeture du site
Luc Bouard venu rencontrer la direction et les salariés de l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon, le jour de l'annonce de la fermeture du site © Radio France - Marc Bertrand

Il est monté au créneau et la réaction ne s'est pas fait attendre : le maire de La Roche-sur-Yon (Vendée) a obtenu samedi 1er février de la direction de Michelin un geste envers les salariés qui vont quitter l'entreprise dans le cadre de la fermeture du site vendéen. Il était prévu que ces salariés rendent des pneus achetés à l'entreprise à tarif préférentiel ou les rachètent au prix public, moyennant une décote liée à l'usure. Si la direction du groupe défendait une "procédure normale" qui s'applique "à tous les salariés qui quittent l'entreprise", la CGT dénonçait de son côté "une mesquinerie"

"Un engagement" pris par la direction du groupe

"Les salariés de Michelin La Roche-sur-Yon ne rembourseront pas leurs pneus, comme évoqué aujourd'hui : c'est l'engagement qu'a pris envers moi, ce soir, la direction du groupe", annonce ainsi sur Twitter Luc Bouard. "Je pensais que ce n'était pas juste que les Michelin qui ont à souffrir de cette situation soient en plus obligés de rembourser les avantages liés à leur profession", explique par téléphone le maire. Il décroche alors son téléphone et appelle directement le groupe. On lui présente alors ce qui est pour lui "une application toute bête de la fiscalité, sans réfléchir assez longtemps pour imaginer le désarroi des Michelin".

La direction du groupe accepte, quelques heures plus tard, de revenir sur cette décision et de laisser partir les salariés avec leurs pneus, "ce qu'ils n'auraient jamais dû perdre", estime Luc Bouard. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu