Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Rochelle : bientôt des logements sociaux dans l'ancien couvent des Augustins

C'est un ensemble immobilier incroyable, situé à deux pas de l'hôtel de ville de La Rochelle. L'ancien couvent des Augustins va être reconverti en une cinquantaine de logements, dont plus de la moitié à tarif social ou très social. Début des travaux en septembre.

Le cloître, espace de sérénité à deux pas de l'hôtel de ville, va devenir un lieu culturel ouvert à tous
Le cloître, espace de sérénité à deux pas de l'hôtel de ville, va devenir un lieu culturel ouvert à tous © Radio France - Catherine Berchadsky

Après cinq ans d'études, le chantier se précise au couvent des Augustins, à proximité immédiate de l'hôtel de ville de La Rochelle. Début des travaux prévu en septembre, pour une livraison fin 2022. Sur les 4.500 m2 de l'ancien couvent des Augustins, fondé au 14e siècle, des logements sociaux vont bientôt voir le jour. Loger en centre-ville des personnes en situation de handicap, c'est l'ambition forte de l'association Habitat & Humanisme, qui porte ce projet.

En tout, ce sont 49 logements qui sont prévus dans l'ancien bâtiment religieux. Le cœur du projet, c'est une maison intergénérationnelle : 21 logements très sociaux répartis autour de la cour Sainte-Anne. S'y croiseront des jeunes travailleurs, des personnes âgées et des familles, tous accompagnés par Habitat et Humanisme pour sortir de la précarité.

La cour Saint-Michel va se transformer en résidence de standing, vendue à des au prix du marché, c'est-à-dire très cher ! Façon d'équilibrer le budget de l'opération. Mais aussi d'assurer la mixité.
La cour Saint-Michel va se transformer en résidence de standing, vendue à des au prix du marché, c'est-à-dire très cher ! Façon d'équilibrer le budget de l'opération. Mais aussi d'assurer la mixité. © Radio France - Catherine Berchadsky

"La mission de notre mouvement, c'est de permettre aux personnes d'avoir un toit, même si elles ont très peu de ressources, précise Gilles Moutel, président d'Habitat & Humanisme pour la Charente-Maritime et les Deux-Sèvres. Mais cette aussi de les accompagner pour qu'elles retrouvent leur autonomie."

Une partie des logements vendus au prix du marché

On parle de maison car en plus des logements, il y aura des salles communes : laverie, salon de lecture. Un peu plus loin au-dessus des colonnades du cloître, un béguinage : huit logements destinés plutôt à des personnes en convalescence, ou en phase de reconstruction. Des personnes qui devraient trouver dans cet espace spirituel la sérénité nécessaire.

A l'autre bout, autour de la cour Saint-Michel, 20 logements en accession à la propriété, vendus au prix du marché, c'est-à-dire très cher. Voilà qui permettra d'équilibrer le budget, mais aussi d'apporter la mixité sociale chère à Habitat & Humanisme.

Sur cette vue d'architecte, les 20 logements que l'association Habitat & Humanisme vendra au prix du marché. Une façon d'équilibrer le budget, et de garantir la mixité sociale.
Sur cette vue d'architecte, les 20 logements que l'association Habitat & Humanisme vendra au prix du marché. Une façon d'équilibrer le budget, et de garantir la mixité sociale. © Radio France - Catherine Berchadsky

Un lieu culturel ouvert sur la ville

Autre volonté de l'association : ouvrir les lieux sur l'extérieur. Le bâtiment sera doté d'un cabinet médical, d'une boutique solidaire. Et d'un espace culturel dans le cloître et la chapelle, qui pourront accueillir des expositions, des concerts. "Nous voulons ouvrir cet endroit, confirme Gilles Moutel, d'Habitat & Humanisme. Nous voulons qu'il puisse être devenir accessible à l'ensemble des Rochelais et aux touristes de passage, pour venir s'y reposer ou simplement le traverser."

"Ce sera l'occasion de découvrir un lieu méconnu des Rochelais", se réjouit le maire de La Rochelle, Jean-François Fountaine. Le cloître et la chapelle sont en effet un témoignage rare de l'architecture du 17e siècle à La Rochelle, dont la restauration sera suivie de près de par les autorités. "C'est une opération merveilleuse", conclut Jean-François Fountaine. La ville et l'agglo ont d'ailleurs participé au financement de ce projet estimé à 15 millions d'euros, dont 20% de subventions publiques.

Autour de la cour Sainte-Anne, une maison intergénérationnelle de 21 logements accueillera des personnes en difficulté, accompagnées par Habitat & Humanisme pour retrouver leur autonomie.
Autour de la cour Sainte-Anne, une maison intergénérationnelle de 21 logements accueillera des personnes en difficulté, accompagnées par Habitat & Humanisme pour retrouver leur autonomie. © Radio France - Catherine Berchadsky
Choix de la station

À venir dansDanssecondess