Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La Rochelle : le pari du camping pour que les étudiants puissent se loger à moindre prix

-
Par , France Bleu La Rochelle

Pour les étudiants de La Rochelle se loger peut-être une véritable galère : logements trop chers, peu nombreux... Pour trouver où dormir et travailler, la solution est peut-être insolite. Par exemple, vivre dans un camping. Certains établissements proposent toute l'année de loger en mobil-home.

Pour se loger, certains étudiants de La Rochelle font le choix du mobil-home dans un camping.
Pour se loger, certains étudiants de La Rochelle font le choix du mobil-home dans un camping. © Radio France - Marina Guibert

La Rochelle, France

Les futurs étudiants recherchent activement un logement. À La Rochelle, il y a beaucoup de demandes et peu de disponibilités. Surtout, les loyers sont chers, 473 euros en moyenne pour un studio. Pour trouver à moindre prix, les étudiants peuvent se tourner vers une solution originale : un mobil-home dans un camping. Ça peut faire peur, mais avec un prix à partir de 350 euros pour un studio de 17 m2 à quelques kilomètres du campus, avec la possibilité de recevoir une aide au logement, et même de se mettre en colocation, l’option est tentante.

On est loin du mobil-home aux murs très fins, les standards ont évolué.  - Radio France
On est loin du mobil-home aux murs très fins, les standards ont évolué. © Radio France - Marina Guibert

À l'intérieur du mobil-home, difficile de se rendre compte qu'on est au camping. Ici, tout est neuf comme l'explique Léo Cazenave le gérant de la Corniche, un camping à Angoulins qui a accueilli une vingtaine d'étudiants cette année. "C'est fini le mobil-home à toit plat avec les petites cloisons, etc. Les cuisines sont vraiment bien équipées, il y a des plaques vitro céramique, un four. Dans le séjour, il y a des grandes banquettes en cuir et à la télévision. Il y a aussi une douche, et même des toilettes séparées. C'est vraiment cosy cocooning", assure-t-il. 

Moins de contraintes que pour un logement classique

Ce type de logement a le confort d'un véritable appartement, avec les services d'un camping : parking, courrier, laverie, Internet... "Un espace bien être ouvert toute l'année où on peut en profiter le week-end. C'est tip top", vante Léo Cazenave. C'est aussi plus simple à louer : pas de garantie, ni feuille de paie. Cette solution alternative pour se loger a du succès. Des étudiants ont déjà demandé à retrouver leur logement à la rentrée. Cette manière de se loger se répand en Charente-Maritime. D'autres campings, comme celui "Au petit port" à l’Houmeau propose ce modèle.