Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La Rochelle réfléchit à l'encadrement des loyers

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu La Rochelle

La Rochelle, où les loyers sont très élevés, réfléchit à leur éventuel encadrement. La proposition vient des élus verts de la majorité municipale, et le maire promet de décider avant la fin du mois. Mais attention aux effets indésirables, disent les professionnels de l'immobilier.

La Rochelle est située en "zone tendue" en matière d'immobilier
La Rochelle est située en "zone tendue" en matière d'immobilier © Radio France - Manon Klein

La Rochelle, France

Faut-il encadrer les loyers à La Rochelle ? Les élus Verts de la majorité municipale proposent d'appliquer aussi à La Rochelle le dispositif qui revient à Paris le mois prochain. Car La Rochelle est, elle aussi, en "zone tendue" : la demande en logements y dépasse largement l'offre. C'est ce qui permettrait de demander le dispositif d'encadrement des loyers.

Concrètement, il s'agit d'obliger les propriétaires à respecter un loyer de référence, en fonction du type de logement, de la localisation et de l'année de construction. Des références définies par l'Observatoire Rochelais des Loyers, mis en place il y a cinq ans, et dont les rapports annuels confirment que les tarifs rochelais n'ont rien à envier à ceux de Nantes ou de Rennes, où les salaires sont pourtant plus élevés.

Sachant que tout le monde à La Rochelle n'a pas pu profiter de la politique locale en faveur de l'accession abordable à la propriété et du logement social : un millier de logements tout de même mis sur le marché en cinq ans. Mais qui échappent en général aux classes moyennes, qui deviennent ainsi les plus concernées par les problèmes de loyers.

Attention aux effets pervers

L'encadrement des loyers semble donc légitime. Mais attention aux effets pervers ! Ceux que craignent les professionnels de l'immobilier. Car à l'achat, les prix augmentent eux aussi. +8,4% l'an dernier à La Rochelle selon le baromètre LPI-SeLoger. Et l'encadrement des loyers pourrait rendre l'investissement locatif beaucoup moins intéressant, ce qui pourrait aussi faire basculer un peu plus les propriétaires vers la location touristique, déjà florissante : on parle de 9.000 places disponibles sur l'agglomération rochelaise.

Les loyers des programmes neufs sont déjà encadrés, mais ne profitent pas aux classes moyennes. - Radio France
Les loyers des programmes neufs sont déjà encadrés, mais ne profitent pas aux classes moyennes. © Radio France - Manon Klein

Et puis les programmes neufs, qui sortent actuellement, ont déjà des loyers encadrés, rappellent les professionnels. Une contrepartie exigée par la loi Pinel, qui permet de défiscaliser l'investissement locatif. Sauf qu'il y a des plafonds de ressources pour en profiter, et que les locataires des classes moyennes, là encore, n'ont pas droit à ces logements Pinel. Des familles des classes moyennes qui ont besoin d'un signal d'espoir, assure l'élu rochelais Jean-Marc Soubeste qui porte le projet avec les Verts.

Le maire de La Rochelle, Jean-François Fountaine, promet de prendre une décision d'ici à la fin de ce mois de juin, sur cette proposition des élus Verts de sa majorité. S'il se prononce pour, il reviendra ensuite au préfet de la Charente-Maritime d'accorder, ou non, un encadrement des loyers à titre expérimental pour cinq ans.