Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : infos pratiques et astuces du quotidien

La Rochelle : une couturière fabrique des blouses réutilisables pour les infirmières libérales

La Rochelle, France

Une couturière rochelaise s’est lancée dans la fabrication de blouses lavables pour les infirmières libérales de Charente-Maritime. Elle propose désormais, à tous ceux qui le veulent, d'en faire à leur tour, à partir d'un patron publié sur les réseaux sociaux.

Les blouses réalisées par Karine sont lavables à 60°C
Les blouses réalisées par Karine sont lavables à 60°C - La confrérie des petites mains

Les initiatives solidaires se multiplient en Poitou-Charentes. Karine, couturière, a ouvert il y a quatre ans son entreprise La confrérie des petites mains à La Rochelle. Régulièrement, elle donne des cours de couture. Mais crise du coronavirus oblige, son activité est à l’arrêt. Elle a donc décidé de se lancer, bénévolement, dans la fabrication de blouses lavables et réutilisables pour les infirmières libérales de Charente-Maritime. 

L’idée vient d’un groupe d’infirmières libérales de Charente Maritime elles-mêmes. Elles font face, depuis quelques semaines, à une pénurie de matériel, et de blouses notamment. Alors l’une d’elles, Christelle, a demandé à Karine, sa prof de couture, si elle pouvait exercer ses talents au profit des soignants.

On voulait des blouses pour protéger nos patients vulnérables à qui on fait des toilettes. Et comme nous n'avions que très peu de matériel à usage unique, on préférait le garder pour des patients diagnostiqués positifs au Covid-19. 

C'est ainsi qu'est née l'idée de créer des blouses lavables à 60°C. Chaque infirmière peut ainsi la ramener chez elle chaque soir afin de pouvoir la laver et la réutiliser le jour suivant. 

Un modèle "très simple" à réaliser

Karine a bien compris la demande spécifique de ces soignantes. La couturière s'est alors lancée dans la fabrication de blouses réutilisables mais aussi écologiques, faites à partir de vieux draps. Les infirmières sont immédiatement séduites. D’autres passent commande. Karine n’a alors plus assez de mains pour tout faire seule. 

Elle propose alors à ses élèves confinées de s’y mettre à leur tour. "Il faut avoir une petite base en couture mais c'est très simple à réaliser", promet la couturière. Pour les aider, elle a publié un patron sur les réseaux sociaux.

En tout, il n'y a que quatre coutures à faire. Et vu les circonstances, ça n'a pas besoin d'être parfait. Je n'exige pas de finitions de dingue sur ces blouses.

Elles sont désormais six apprenties couturières à avoir relancé leur machine à coudre. Et elles pourraient bientôt également fabriquer des masques. 

Alors si vous aussi, vous avez des notions de couture, et que vous souhaitez vous mettre à créer des blouses pour les infirmières du département, vous pouvez contacter Karine sur les réseaux sociaux ou via son site internet : https://www.confreriedespetitesmains.fr/

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu