Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

Pays de Savoie : sur la saison 2019-2020, les stations de haute altitude ont perdu un à deux mois d'activité

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Dans son rapport annuel international, le Suisse Laurent Vanat indique que la saison 2019-2020 a été catastrophique pour le tourisme de montagne. Le nombre de journée-skieurs a baissé de 18% dans le monde sur un an. En Savoie et Haute-Savoie, les stations de haute altitude ont été les plus touchées.

La saison 2019-2020 a été catastrophique pour le tourisme du ski et de la montagne
La saison 2019-2020 a été catastrophique pour le tourisme du ski et de la montagne © Maxppp - Thierry Thorel

Il est encore trop tôt pour dresser le bilan de la saison 2021-2020. Pour l'année d'avant en revanche, c'est chose faite par Laurent Vanat. Chaque année, ce conseiller suisse rend un rapport international sur l'état du tourisme de ski dans le monde. Selon lui, la période d'octobre 2019 à octobre 2020 a été la "pire" du millénaire.

France Bleu Pays de Savoie - Quel bilan pouvons-nous tirer de l'hiver 2019-2020 pour le tourisme de montagne ? 

Laurent Vanat - Malheureusement, dans la série des 20 derniers hivers, c'est le pire qu'on a jamais eu parce que la saison a été interrompue par la Covid-19. La plupart des stations en Occident ont dû fermer à la mi-mars.

Quelles conclusions tirez-vous plus particulièrement sur la Savoie et la Haute-Savoie ? 

Ces régions, comme d'autres des Alpes, ont connu un très bon début de saison. Étonnamment, alors que les météorologues disaient que c'était le plus doux depuis qu'ils font des mesures, les conditions propices à une bonne saison étaient là. Le mélange idéal a fonctionné : le timing du calendrier, des chutes de neige et des beaux jours. Fin février, certaines stations avaient des fréquentations records. 

La crise sanitaire est arrivée en mars 2020, donc il y a quand même plusieurs stations pour lesquelles la saison hivernale était presque terminée ? 

Effectivement, typiquement les stations qui ferment fin mars/début avril ont été peu touchées. Dans les Préalpes par exemple, il y a des stations qui ont fait des saisons quasiment record. En revanche les stations de haute altitude, les grandes stations savoyardes et haut-savoyardes, ont perdu un mois ou deux d'activité et là la perte en termes de fréquentation est nettement supérieure.

Quelles conséquences ça a eu sur la saison 2020-2021 ?

Le grand problème en France, c'est que les stations sont restées fermées. C'est un cas d'exception puisque finalement il n'y a que l'Allemagne, l'Italie et la France qui ont fermé leurs stations alors que 60 autres pays les ouvraient. On ne sait pas combien de temps va encore durer la Covid donc c'est difficile de mesurer l'impact à plus long terme. C'est sûr que sur la saison 2020-2021, on va perdre 80 millions de journée-skieurs. Par contre au niveau des autres pays la saison n'est pas encore terminée donc c'est difficile d'en juger.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess