Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La scierie de St Yaguen : « tout va bien pour l’instant »

-
Par , France Bleu Gascogne

La demande est forte actuellement pour l’entreprise. Les carnets de commande sont pleins, même si le patron reste vigilant

La scierie de St Yaguen
La scierie de St Yaguen - Laurent Maurin

La demande est forte actuellement pour l’entreprise. Les carnets de commande sont pleins, même si le patron reste vigilant. La scierie de Saint Yaguen, entre Mont de Marsan et Tartas, existe depuis plus d’un siècle. En 2013, Laurent Maurin l’a reprise. Attiré par le bois, il s’est lancé dans ce défi. 5 personnes travaillent dans la scierie, pour sortir du bois de charpente, pour les aménagements extérieurs ou encore la menuiserie. La matière première vient des Landes : c’est du bois local. 90% de pin maritime et pour le reste c’est du peuplier, et du chêne.

La situation est bonne en ce début d’été. 

Il faut dire que lors du confinement, l’entreprise a reçu un courrier de la Préfecture des Landes pour qu’elle reste mobilisée : le bois étant un secteur prioritaire. Avec ce matériau, des palettes sont fabriquées par exemple, et elles servent à transporter des marchandises.
Même pendant la fermeture de 15 jours en mars, grâce au transfert d’appel, Laurent Maurin a reçu beaucoup de coups de fil. De petits entrepreneurs avaient besoin de leurs services. Aujourd’hui, les carnets de commandes sont pleins. Mais le dirigeant de la scierie de St Yaguen reste vigilant. Ses clients viennent chez lui pour des chantiers qui avaient dû être réalisés au printemps.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess