Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La secrétaire d'état Geveniève Darrieussecq en déplacement en Moselle

vendredi 20 avril 2018 à 23:18 Par Soizic Bour, France Bleu Lorraine Nord

Geveniève Darrieussecq est venue visiter le 1er régiment du service militaire volontaire (RSMV) de Montigny-lès-Metz puis le centre de formation initiale militaire (CFIM) de Dieuze.

La sécrétaire d'état a vu plusieurs ateliers dans le CFIM : mines anti-personnelles, sport ou encore parcours du combattant.
La sécrétaire d'état a vu plusieurs ateliers dans le CFIM : mines anti-personnelles, sport ou encore parcours du combattant. © Radio France - Soizic Bour

Dieuze, France

Geveniève Darrieussecq était en déplacement en Moselle ce vendredi 20 avril. La secrétaire d'État auprès de la ministre des armées a d'abord visité le 1er régiment service militaire volontaire, à Montigny les Metz, mis en place par François Hollande pour redonner du travail aux jeunes en difficulté.

Puis elle a filé au centre de formation initiale militaire (CFIM) de Dieuze. 

Geneviève Darrieussecq a rencontré de jeunes recrues en plein cours de sport. - Radio France
Geneviève Darrieussecq a rencontré de jeunes recrues en plein cours de sport. © Radio France - Soizic Bour

Depuis la perte du 13e RDP, Dieuze a beaucoup perdu économiquement

Jusqu'en 2011, le terrain militaire de Dieuze était occupé par le 13e RDP (Régiment de Dragons Parachutistes), un régiment d'élite, avant de quitter la Moselle pour prendre ses quartiers à côté de Bordeaux. 

Depuis, la ville de Dieuze a beaucoup perdu en terme de démographie et d'économie. "On a perdu beaucoup d'habitants et de scolaires, le 13e RDP c'était 30 millions d'euros chaque année qui retombaient sur les commerces, il y avait 1 000 engagés qui étaient là avec leurs familles", explique Bernard François, le 1er adjoint au maire de Dieuze. "Aujourd'hui, le CFIM c'est environ 400 recrutés et 70 encadrants, la force économique n'est pas du tout la même", ajoute-t-il. 

Renforcer le lien armée-nation

À travers ce déplacement, la secrétaire d'État a voulu renforcer le lien armée-nation et notamment envers la jeunesse. Elle a rencontré les encadrants et les jeunes engagés dans le monde des armées, pour écouter leurs retours d'expérience sur la formation. 

Le lieutenant-colonel Magne explique à Geneviève Darrieussecq le fonctionnement de l'atelier de travail sur les mines anti-personnelles. - Radio France
Le lieutenant-colonel Magne explique à Geneviève Darrieussecq le fonctionnement de l'atelier de travail sur les mines anti-personnelles. © Radio France - Soizic Bour

Pour elle, cette formation constitue la première brique des armées françaises : "La première brique c'est la jeunesse, et c'est la brique essentielle", explique-t-elle. "Les armées recrutent 20 000 jeunes par an, et 15 000 en armée de terre, et ce sont des jeunes qu'il faut former. Et moi je suis très impressionnée de la qualité et de la quantité de choses qui sont réalisée ici en si peu de temps", souligne-t-elle. 

Des inspirations pour le service national universel

Dans cette optique, Geveniève Darrieusecq est venue s'inspirer, glaner quelques idées, notamment pour mûrir la réflexion sur la mise en place du service national universel- même si, on le rappelle, il ne sera pas un service militaire - et elle a déjà quelques esquisses : "Ce sont des formateurs aguerris qui forment des encadrants plus jeunes qui eux -même encadrent les derniers jeunes qui arrivent et ça c'est un vrai système intéressant", note-t-elle. "Des idées de cohésion, de solidarité et la nature de l'encadrement dans ce service qui devra être interrogée,  et ça je l'ai bien vu ici donc je prend des idées, effectivement", ajoute-t-elle. 

Geneviève Darrieussecq au milieu des jeunes recrues du CFIM. - Radio France
Geneviève Darrieussecq au milieu des jeunes recrues du CFIM. © Radio France - Soizic Bour

Geveniève Darrieussecq a terminé sa visite à Sarreguemines, à la rencontre d'associations d'anciens combattants. Au CFIM, 383 jeunes sont actuellement formés par 70 encadrants, et en tout, chaque année, ce sont 1 200 recrues qui passent par le centre.