Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La semaine de l'olympisme et du paralympisme lancée à Saint-Denis

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Du 4 au 9 février, la semaine de l’olympisme et du paralympisme va permettre aux petits Français de découvrir et pratiquer le sport à l’école ou au collège. Elle a été lancée ce lundi matin, au collège Dora Maar de Saint-Denis.

La semaine de l'olympisme et du paralympisme a été lancée au collège Dora Maar à Sainte-Denis.
La semaine de l'olympisme et du paralympisme a été lancée au collège Dora Maar à Sainte-Denis. © Radio France - Faustine Mauerhan

Saint-Denis, France

À cinq ans des Jeux Olympiques de Paris, les organisateurs misent sur la jeunesse. Le comité Paris 2024 a donc lancé, ce lundi 4 février, la semaine de l’olympisme et du paralympisme, depuis le collège Dora Maar de Saint-Denis. Un établissement aux premières loges puisqu’il est en face du futur village olympique. 

Pour l’occasion, toute une bande de champions sont venus à la rencontre des enfants. Médaille(s) autour du cou, Tony Estanguet, le kayakiste et président de Paris 2024, Emeline N’Dongué, la championne olympique de basket ou encore Thierry Omeyer, le célèbre gardien de l’équipe française de handball, ont débarqué dans la cour de récréation. "Un truc de fou" pour Ahmed et ses camarades. A 13 ans, l’adolescent vient d’intégrer un club de hand après avoir découvert ce sport avec l’AS, l’association sportive du collège.

Bouger pour être en forme

Du haut de son mètre 92, la basketteuse Emeline N'Dongué aussi a eu beaucoup de question. Une adolescente lui demande par exemple si le basket rend "élancée". Typique pour la professionnelle qui s’arrange de cette question pour passer son message : "On dit souvent que le basket ça rend grand, mais non, tu ne vas pas grandir si tu fais du basket, en revanche si tu fais du sport tu te sentiras mieux, tu te tiendras plus droit, tu iras mieux au quotidien. C’est ça le message qu’on fait passer."

La "génération 2024"

Plus que d’inciter les jeunes à bouger pour être en forme, Tony Estanguet, président du comité Paris 2024 veut, lui, en faire même LA "génération 2024" puisque dans cinq ans, les collégiens d’aujourd’hui seront peut-être les nouveaux champions français. "Il va se dérouler dans ce pays, un événement hors norme, ça fait 100 ans que la France n’a pas organisé les Jeux olympiques, il y a beaucoup de gens qui vont travailler dessus mais il faut que cette génération soit la première a pouvoir bénéficier des Jeux. Ils auront 20 ans au moment des jeux, ils vont vivre une expérience unique donc il faut absolument qu’ils soient déjà connectés à Paris 2024. Il y aura régulièrement des événements en France grâce aux JO de 2024 et on qu’ils en profitent vraiment."

Thierry Omeyer, l'ancien gardien de l'équipe de France de hand discute avec les collégiens. - Radio France
Thierry Omeyer, l'ancien gardien de l'équipe de France de hand discute avec les collégiens. © Radio France - Faustine Mauerhan

A l’occasion du lancement de cette semaine de l’olympisme et du paralympisme, le collège Dora Maar a même reçu le label "Génération 2024" puisqu’il favorise le sport. Certaines classes sont par exemple équipées de tables vélos pour pédaler pendant les cours et les enfants auront d'autres sacrées visites.

La basketteuse Emeline N'Dongué et l'escrimeuse Astrid Guyard ont répondu aux questions des collégiens. - Radio France
La basketteuse Emeline N'Dongué et l'escrimeuse Astrid Guyard ont répondu aux questions des collégiens. © Radio France - Faustine Mauerhan
Choix de la station

France Bleu