Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La SNCF a 2.500 postes à pourvoir en Ile-de-France

-
Par , France Bleu Paris

Des campagnes de recrutement comme celles là, on n'en voit pas tous les jours : la SNCF recrute 4.500 personnes en France en 2019, dont 2.500 rien qu'en Ile-de-France. La compagnie ferroviaire tient un forum de l'emploi à Ground Control (12e) jusqu'à mardi soir.

7.000 personnes se sont inscrites en ligne pour ce forum de l'emploi à la SNCF
7.000 personnes se sont inscrites en ligne pour ce forum de l'emploi à la SNCF © Radio France - Kevin Dufrêche

Paris, France

4.500 emplois à pourvoir, dont 2.500 en Ile de France : ce n'est pas tous les jours que l'on voit des campagnes de recrutement comme celles là en France ! C'est la SNCF qui recrute à tour de bras pour 2019. Un forum de l'emploi organisé par la compagnie ferroviaire a lieu à Ground Control, dans le 12e arrondissement, jusqu'au mardi 14 mai à 18h.

7.000 personnes inscrites

Et visiblement ça marche, puisque d'après la SNCF, 7.000 personnes étaient inscrites sur le site dédié à l'événement, sachant que cette inscription n'était pas obligatoire puisque le forum est ouvert à tout le monde. En tous cas à ceux qui ont de la patience, puisque la plupart attendent une heure environ avant de rentrer dans Ground Control. 

Dans la halle de 6.000 mètres carrés il y a de quoi se perdre. Concrètement, en arrivant les candidats présentent leurs CV, ils sont orientés par des personnels de la SNCF vers les métiers qui pourraient le plus leur correspondre. De là, il est possible d'obtenir un entretien sur place, à Ground Control, avec un recruteur. Si le profil plait, le candidat peut être rappelé rapidement, pour venir participer à une journée d'évaluation, et espérer être embauché.

Mécaniciens et électriciens particulièrement recherchés

Le forum est ouvert à tous, quelque soit le niveau de diplôme, cependant la SNCF recrute surtout dans des domaines très précis : mécaniciens, électriciens, ingénieurs, ou encore techniciens de maintenance. Des métiers techniques, où l'entreprise peine à recruter d'après Françoise Tragin, la directrice du recrutement : "ce sont des métiers en tension, surtout sur le bassin de l'emploi Ile-de-France. Toutes les entreprises s'arrachent les techniciens, les mécaniciens. Donc nous sommes dans une vraie bataille avec les autres entreprises sur ces profils là."

Des métiers difficiles, qui peinent à attirer, et pour lesquels il n'y pas forcément assez de gens formés. La SNCF rappelle donc qu'elle dispose d'une "école des métiers du ferroviaire". Les nouveaux embauchés sont systématiquement formés, entre six et dix-huit mois selon le métier, avant d'être lâchés seuls sur le terrain.

Les derniers recrutements sous le statut de cheminot

Aux yeux des nombreux candidats, la SNCF est une entreprise qui donne envie. Parce que c'est devenu une marque, très connue. Le côté service public, aussi : "c'est très différent de ce que j'ai connu dans le privé, raconte Rafik, en contrat temporaire à la SNCF et qui souhaite désormais être embauché. L'accueil, la proximité avec le public, c'est ce qui me plait dans le métier." Même s'il ajoute que le succès de ce forum est peut-être lié à une autre motivation : "ce sont les derniers recrutements au statut, je pense que beaucoup veulent tenter leur chance, moi aussi", avoue le jeune homme.

Le fameux statut de cheminot, qui permet notamment une certaine forme d'emploi à vie, et une retraite plus tôt que dans le privé. Ce statut, il va disparaitre au 1er janvier 2020, du fait de la réforme ferroviaire. Certains sont donc à l'affût . C'est le cas de Guillaume, qui sort d'un DUT en électro-technique : "je comptais peut-être continuer en licence, mais si on me propose un job en tant que cheminot, j'arrêterai mes études", explique-t-il.

Concernant les salaires sur les métiers recherchés, un technicien de maintenance c'est à peu près 1900 euros bruts par mois, 1500 euros pour un mécanicien, 2000 euros pour un électricien. Sachez aussi qu'en Ile-de-France, où la vie est chère, la SNCF propose des logements à loyers modérés, et surtout à 20km maximum de son lieu de travail.