Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La SNCF va recruter 4 500 personnes cette année dont une centaine en Bourgogne-Franche-Comté

-
Par , France Bleu Bourgogne

La SNCF lance une vaste campagne de recrutement, 4 500 nouveaux salariés à travers la France! Chez nous en Bourgogne-Franche-Comté la SNCF recherche une centaine de salariés : des électriciens, des mécaniciens ou même des conducteurs de TER. On en a parlé ce mardi 14 mai 2019 à Dijon.

"Vive le train" : dans les coulisses de la gare de Dijon-Ville
"Vive le train" : dans les coulisses de la gare de Dijon-Ville © Radio France - Thomas Nougaillon

Dijon - France

Jusqu'à la fin de la semaine la SNCF fait sa pub : 150 événements partout en France pour dévoiler "les coulisses de l'entreprise ferroviaire" avec l'opération "Vive le train". A Dijon, c'était ce mardi. Le grand public était invité à découvrir trois stands installés sur le parvis de la gare. L'un consacré aux gros travaux qui vont avoir lieu pour rendre la gare de Dijon-Ville plus accessible aux handicapés, un second à la sécurité ferroviaire et le troisième aux métiers de la SNCF. 

SNCF Réseau prévoit l'embauche d'une centaine de salariés dans la région

SNCF Réseau, principal pourvoyeur d'emploi à la SNCF, prévoit -comme chaque année- l'embauche d'une centaine de salariés en 2019  en Bourgogne-Franche-Comté. Quelques une de ces embauches se feront encore sous "statut cheminot" mais ce seront les toutes dernières explique Jérôme Grand, directeur territorial de SNCF Réseau en Bourgogne-Franche-Comté. 

Jérôme Grand, directeur territorial de SNCF Réseau - Radio France
Jérôme Grand, directeur territorial de SNCF Réseau © Radio France - Thomas Nougaillon

Des embauches encore au statut mais... 

"Jusqu'au 1er janvier 2020 les conditions habituelles restent valables donc c'est une embauche au statut pour les moins de 30 ans. Mais à partir du 1er janvier 2020 effectivement il n'y aura plus d'embauches au statut". Pour les plus de 30 ans les nouveaux embauchés signeront dès cette année des contrats de droit privé : CDI ou CDD. Jérôme Grand espère tout de même qu'il y  aura beaucoup de candidats pour pourvoir les postes proposés. "On a pas mal de postes vacants en Bourgogne-Franche-Comté, comme dans toute la France d'ailleurs, donc pour nous l'enjeu est de recruter des gens motivés et compétents. Après l'histoire du statut ce sera l'application pure et simple de la loi". 

Jérôme Grand au sujet de ces embauches, quelques unes d'entre elles se feront encore au "statut". Ce seront les dernières.

SNCF Mobilités embauche pour son Technicentre de Perrigny 

Chez SNCF Mobilités on embauche aussi, une douzaine de postes sont à pourvoir, cette année en Côte-d'Or. Éric Cinotti le directeur en Bourgogne-Franche-Comté. "Nous avons des besoins essentiellement dans deux domaines. Pour l'année prochaine nous commençons déjà à récupérer des candidatures pour des postes de conducteurs de TER et puis dès cette année nous avons des besoins pour le Technicentre. Donc nous sommes à la recherche d'agents qui travailleront dans les ateliers pour entretenir le matériel." 

Éric Cinotti - Radio France
Éric Cinotti © Radio France - Thomas Nougaillon

"Un bac pro est la meilleure voie"

La SNCF entend piocher dans tous les corps de métiers : l'électronique, la chaudronnerie, l'électricité. Les postes sont à pourvoir majoritairement au Sud de Dijon au Technicentre de Perrigny-lès-Dijon. A quel niveau d'études les candidats peuvent-ils candidater? "Un bac pro est la meilleure voie" et si "possible un IUT mais un bac pro est déjà un très bon visa pour intégrer ces Technicentres" explique Éric Cinotti.

Quelques embauches également chez SNCF Mobilités selon Éric Cinotti

Quelques uns des élèves du lycée Hippolyte-Fontaine en visite à la gare de Dijon-Ville ce mardi 14 mai 2019. - Radio France
Quelques uns des élèves du lycée Hippolyte-Fontaine en visite à la gare de Dijon-Ville ce mardi 14 mai 2019. © Radio France - Thomas Nougaillon

Des visiteurs privilégiés : les élèves du Lycée Technique Hippolyte-Fontaine de Dijon

Parmi les participants à cette journée sur le parvis de la gare de Dijon on a vu 34 élèves du Lycée technique Hippolyte-Fontaine. Ils ont notamment bénéficié de visites guidées du Centre de gestion de la circulation des trains et du Centre de maintenance des TER. Ces élèves en terminale des bacs professionnels Maintenance des équipements industriels (MEI) et Métiers de l'électricité et de ses environnements connectés (MELEC) ont pu rencontrer des agents SNCF et découvrir leurs métiers tout en échangeant sur les possibilités d’alternance ou de stage au sein du groupe ferroviaire.

Jérôme Grand répond à quelques idées reçues

Quand on rentre à la SNCF c'est pour la vie? Quand on a un cheminot dans la famille on voyage gratuitement? Travailler à la SNCF c'est l'assurance de partir à la retraite plus tôt que les autres salariés? Ce mercredi 15 mai 2019 Jérôme Grand répond aux "Trois Idées Reçues" de France Bleu Bourgogne. A retrouver à 6h23 et 7h42 sur les ondes sur le 98.3 ou le 103.7 ou en cliquant sur le lien ci-dessus.