Économie – Social

La SNCM renaît de ses cendres avec une grève

Par Paul Ferrier, France Bleu Provence et France Bleu lundi 4 janvier 2016 à 19:34

Un bateau de la SNCM à quai à Marseille
Un bateau de la SNCM à quai à Marseille © Maxppp - Vrel Valérie

C'est ce mardi que le nouveau patron de l'ex-SNCM, devenue MCM, a pris ses fonctions. Lundi, des investisseurs corses ont annoncé la création d'une nouvelle ligne concurrente à la MCM. Pour protester contre cette nouvelle compagnie, la CGT a déposé un préavis de grève reconductible.

Patrick Rocca n'aura même pas eu le temps d'étrenner son nouveau costume de patron de la MCM. Ce lundi 4 janvier, deux investisseurs corses, deux hommes d'affaires qui avaient vu leur offre de reprise pour la SNCM éconduite par le tribunal de commerce de Marseille, ont annoncé qu'ils avaient créé une nouvelle compagnie pour relier Marseille à Bastia

Corsica Linea, le nom de cette nouvelle compagnie, a déjà affrété un navire cargo. Ce bateau qui croise sous pavillon danois réalisera trois allers-retours par semaine. C'est un cargo de fret uniquement.

La nouvelle compagnie ne souhaite pas s’arrêter là : elle envisage également de transporter bientôt des passagers et prévoit pour cela d’acquérir deux autres bateaux en février.

Préavis de grève de la CGT Marins de la MCM

La CGT marin de l'ex-SNCM a lancé un préavis de grève reconductible pour ce mardi 5 janvier. Elle estime que Corsica Linea menace, de nouveau, les emplois de l'ancienne compagnie maritime. Elle n'accepte pas non plus une ligne sous pavillon étranger pour relier Marseille et Bastia.

La grève n'a aucune incidence sur les traversées en direction de la Tunisie ou de l'Algérie. Quant aux traversées vers la Corse, elles étaient déjà annulées pour les mardi et mercredi 5 et 6 janvier. Rien à voir avec la grève : juste une obligation légale d'arrêt d'activité liée au changement de statut de la SNCM.