Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La Société Générale confirme qu'elle va fermer 20% de ses agences d'ici 2020

jeudi 5 novembre 2015 à 8:44 Par Julien Baldacchino, France Bleu

La Société Générale a dévoilé jeudi son projet de restructuration de son réseau : il passera par la fermeture de 20% de ses agences. Objectif du groupe : attirer de plus en plus de clients vers son service de banque en ligne Boursorama.

Une agence de la Société Générale
Une agence de la Société Générale © Maxppp

Les syndicats l'avaient déjà annoncé, cette fois-ci c'est la direction du groupe Société Générale qui le confirme : dans un communiqué transmis ce jeudi matin, le groupe bancaire annonce la réduction de 20% du nombre de ses agences d'ici à 2020. Soit environ 400 agences qui devraient fermer dans les cinq prochaines années.

La raison de cette décision ? Des agences de moins en moins fréquentées par les clients : selon les chiffres avancés par la Société Générale, la part des clients qui se rend au moins une fois par mois au guichet de la banque a baissé, passant de 57% en 2007 à 42% en 2012.

Pousser les clients vers la banque en ligne ?

"Nous avons décidé d'aller plus vite et plus loin dans la transformation de notre modèle de banque de détail en France en nous appuyant sur la complémentarité de nos trois enseignes", explique le directeur général du groupe Frédéric Oudéa. Car l'objectif du groupe, en fermant une partie de ses agences, c'est de rediriger de plus en plus de clients vers sa banque en ligne, Boursorama. La direction affiche un objectif de deux millions de clients en 2020, contre 700.000 actuellement

La banque, qui a vu son produit net bancaire (l'équivalent du chiffre d'affaires pour les banques) augmenter de 8,3% au troisième trimestre avec un bénéfice de 1,1 milliard d'euros, assure qu'il investira 1,5 milliards d'euros dans la mise en place de nouveaux formats d'agences et dans la numérisation des processus. 

Il n'a pas précisé, en revanche, s'il y aura des conséquences sur l'emploi. Invitée de BFMTV, la ministre de l'emploi Myriam El Khomri a déclaré "comprendre l'inquitéude, la colère parfois, des salariés". Elle a ajouté que "l'objectif, c'est d'éviter les licenciements". Selon les syndicats, la direction planche sur des non-remplacements de départs en retraite pour réaliser cette restructuration