Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La Souterraine : les commerçants s'engagent pour l'économie locale

-
Par , France Bleu Creuse

L'association de l'Union commerciale de La Souterraine met en place une carte de fidélité pour promouvoir l'économie locale. Après six achats dans l'un des 28 magasins partenaires, les clients ont droit à 10% de réduction sur un article.

Carte de fidélité de l'association des commerçants de la Souterraine
Carte de fidélité de l'association des commerçants de la Souterraine © Radio France - Yoram Melloul

"Il y a dix jours j'avais une vingtaine de carte de fidélité sur mon comptoir, aujourd'hui je n'en ai presque plus !" Sebastien est artisan boucher à La Souterraine, il est ravi. La carte de fidélité mise en place par l'association des commerçants de la ville fonctionne à merveille pour lui. Il tamponne la carte de chaque client qui lui achète plus de dix euros de viande, "un vrai succès", sourit-il. Après six achats, les clients ont droit à une réduction de 10%. "J'ai déjà eu quelques cartes complètes", l'initiative vient pourtant tout juste d'être lancée.  

"Notre objectif, c'est de faire en sorte que les clients consomment à La Souterraine", explique Valérie Chaput, secrétaire de l'association des commerçants et aussi bijoutière. "Ils sont heureux, nous aussi." Et si l'un d'entre eux vient chez-elle pour acheter une belle montre avec sa réduction ? "Et bien on joue le jeu ! Je préfère vendre ici, plutôt que la personne parte l'acheter à Limoges".

Commerçants, comme clients sont ravis. "A part que les magasins concernés ne sont pas toujours très bien indiqués", souffle un couple en rangeant sa carte. L'initiative devait durer seulement une partie de l'été, mais elle pourrait se prolonger. "On y pense, avoue Valérie. On ne sait pas encore sous quelle forme. Peut-être qu'on remettra ça pour les fêtes de Noël".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess