Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La station des Deux-Alpes change de gestionnaire et se rapproche de l'Alpe d'Huez

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu
Les Deux Alpes, Mont-de-Lans, France

La station de ski des Deux-Alpes va changer de délégataire de service public. Les communes des Deux-Alpes vont quitter la Compagnie des Alpes pour se tourner vers la Société Touristique de l'Alpe d'Huez.

La station des deux Alpes en Isère vue de l'Alpe d'Huez, mars 2014.
La station des deux Alpes en Isère vue de l'Alpe d'Huez, mars 2014. © Radio France

La station de ski des Deux-Alpes glisse vers l'Alpe d'Huez. Les communes des Deux-Alpes et celle de Saint-Christophe-en-Oisans changent de délégataire de service public. Elles veulent confier la gestion de leur domaine skiable à la Société Touristique de l'Alpe d'Huez (la SATA), qui deviendrait donc le gestionnaire des deux grandes stations de l'Oisans, avec l'Alpe d'Huez. Une décision qui figure à l'ordre du jour du conseil municipal des Deux-Alpes le 14 février. Selon la mairie des Deux-Alpes, le vote devrait être unanime. La commune de Saint-Christophe-en-Oisans devrait ensuite voter la même chose dans les semaines à venir.

Une rapprochement stratégique avec l'Alpe d'Huez ?

Un des buts de ce changement de gestionnaire est de pouvoir unifier un peu les stations de l'Oisans et pourquoi pas... Les relier pour faire un grand domaine par la suite ! "J'avais envie d'une unification d'Allemont à La Grave." explique Pierre Balme, maire adjoint des Deux-Alpes et maire délégué de Venosc. "Il y a un télécabine Allemont-Oz qui est en cours de construction, et la SATA a aussi La Grave. Si on avait un opérateur unique, bien sûr que l'Oisans serait plus performant ! Je pense que l'avenir c'est l'Oisans relié : un très grand massif ouvert au ski." 

Un rapprochement qui pourrait donc faciliter le projet de construction d'un téléphérique reliant Les-Deux-Alpes et l'Alpe d'Huez. Cependant, Pierre Balme reste vague à ce sujet : "Ce projet est porté par la communauté de communes de l'Oisans, il ne fait pas partie de la Délégation de Service Public des Deux-Alpes, ni de celle de l'Alpe d'Huez. La faisabilité technique est acquise aujourd’hui, les plans sont dessinés, mais il y a des élections en mars, alors la communauté de communes de l'Oisans attend les nouvelles équipes pour relancer le projet."

"Nous avons proposé un montant d'investissements très significatif" - Dominique Marcel, directeur de la Compagnie des Alpes

Selon Pierre Balme, le rapprochement avec l'Alpe d'Huez n'est pas la seule raison qui a motivé ce choix : "On doit tenir compte du montant des investissements, des redevances sur les collectivités, des relations avec les collectivités... Sur l'ensemble de ces points, la proposition de la SATA était meilleure, notamment sur les programmes d'investissements." Ces gros investissements ce sont, en priorité le télécabine du "Jandry express" qui doit être remplacé pour un montant de 70 à 80 millions d'euros, et la modernisation, les compléments de neige de culture. Une décision difficile à entendre pour Dominique Marcel, le directeur de la Compagnie des Alpes : "Forcément on est déçus ! Nous avions un très beau projet et nous avons proposé un montant d'investissements très significatif. Ces dernières années, nous avons fait un travail de fond sur la modernisation du domaine skiable, mais aussi sur le problème du taux d'occupation des lits, car il y a beaucoup de "lits froids" aux Deux-Alpes. Tous les projets auxquels nous avons participé ont permis la rénovation de 1 500 lits... Et nous générons, par notre agence de voyage, plus de 25% des nuitées aux Deux-Alpes !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu