Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La "taxe Trump" sur le vin et les pièces pour l'aéronautique entre en vigueur ce mardi

-
Par , , France Bleu

Les États-Unis prélèveront bien à partir de ce mardi 12 janvier des droits de douanes supplémentaires sur les vins français et sur les pièces détachées d'avions produites en France. Un revirement après avoir annoncé il y a une semaine la "suspension jusqu'a nouvel ordre" de ces taxes.

Les vins catalans vont-ils pâtir des nouvelles taxes aux Etats-Unis ?
Les vins catalans vont-ils pâtir des nouvelles taxes aux Etats-Unis ? © Radio France - Sylvie Cambon

Le service américain des douanes a annoncé lundi soir dans une note qu'il commencerait à prélever à partir de mardi des taxes supplémentaires sur des produits européens, parmi lesquels des pièces détachées pour avions et des vins français et allemands. La "taxe Trump", une majoration de 25% des droits de douane, s'appliquera donc bel est bien aux "vins tranquilles", c'est à dire non pétillants,  y compris en vrac, ainsi qu'aux cognac. 

La mise en place de cette taxe avait été annoncé le 31 décembre, mais il y a une semaine Washington annonçait qu'elle serait suspendue, avant donc de changer de nouveau d'avis. Ces nouvelles taxes s'appliquent dès aujourd'hui. Il s'agit en fait d'une sanction américaine dans le cadre d'un litige vieux de 15 ans avec l'Europe au sujet des subventions dans l'aéronautique. 

Des aides accordées aux viticulteurs

Cette hausse des taxes concerne également les pièces détachées des avions, elle sera de l'ordre de 15%. Joe Biden, le nouveau président américain, ne s'est pas exprimé sur le sujet. De son coté Bercy étudie la possibilité d'accorder des aides aux viticulteurs pour compenser cette hausse des taxes sur les vins français. Le ministre de l'Économie s'est dit "favorable et ouvert à des compensations et à des mesures d'aides", réclamées avec force par les viticulteurs, à l'issue d'une réunion la semaine dernière entre les représentants de la filière viticole et quatre ministres: Bruno Le Maire (Economie), Julien Denormandie (Agriculture), Franck Riester (Commerce) et Alain Griset (PME).

Ces taxes s'ajouteront à celles déjà en vigueur et imposées depuis 2019 sur des importations européennes comme le vin, le fromage ou les avions d'Airbus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess