Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La vigne jouxte l'école à Pomerol, en Gironde : pas un souci pour les parents d'élèves

-
Par France Bleu Gironde

La ministre de l'Ecologie veut interdire les traitements phytosanitaires à proximité des écoles. A Pomerol, au coeur de la prestigieuse appellation, la municipalité n'a pas attendu Ségolène Royal pour prendre des mesures de prévention.

L'école de Pomerol au milieu des vignes
L'école de Pomerol au milieu des vignes © Radio France

Le  gouvernement réfléchit à l'interdiction de l'épandage de produits phytosanitaires dans les vignes à moins de 200 mètres des écoles. Ségolène Royal, la ministre de l'Ecologie, a fait cette annonce après la mésaventure arrivée le 5 mai à 23 élèves de l'école de Villeneuve, dans le Blayais. Ils avaient été victimes de maux de tête et de nausées, alors que les vignes juste à côté de l'école venaient d'être traitées.

A Pomerol, l'école qui accueille 70 élèves en maternelle jouxte elle aussi les vignes. Depuis déjà 10 ans, le maire s'est entendu avec les cinq viticulteurs concernés pour qu'ils traitent leurs vignes uniquement en dehors des jours et des heures de classe, c'est à dire les mercredis samedis et après 18h30. Pour le maire de la commune, Jean-Luc Barbeyron, l'annonce de Ségolène Royal est donc nulle et non avenue.

"Il faut plutôt faire appel à l'esprit de responsabilité des viticulteurs"

Dans cette commune du Libournais, le maire n'a pas eu  besoin de prendre un arrêté municipal pour qu'une solution soit trouvée. Les viticulteurs ont été consultés, et un accord rapidement trouvé.

"Il y a un une responsabilisation des viticulteurs. Ils ont tout de suite joué le jeu, et depuis, il n'y a pas eu à faire de rappel à l'ordre". — Jean-Luc Babeyron, maire de Pomerol

La proximité des vignes n'est pas un sujet de préoccupation pour les parents des 70 élèves qui fréquentent la maternelle.

"Il y a quelques parents qui s'inquiètent du sujet, mais ce n'est pas la majorité". — Corinne Dutour, déléguée des parents d'élèves

Depuis l'affaire de Villeneuve, le maire reconnaît qu'il a reçu quelques coups de téléphone à propos de l'épandage entre 12h et 14h, et sur ce point également, il compte bien trouver une solution à l'amiable avec les viticulteurs. A l'école, les parents réclament également la mise en place d'une haie pour mieux séparer la cour de récréation du vignoble.

"Cette haie végétale serait une protection en plus". — Corinne Dutour

Le maire de Pomerol, Jean-Luc Barbeyron, a promis de leur donner satisfaction dans les prochains mois.

"Ce n'est pas un sujet qui revient souvent dans les conversations"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess