Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

La ville de Besançon lance un plan d'urgence pour les commerçants touchés par les manifestations des gilets jaunes

mercredi 3 avril 2019 à 16:37 Par Christophe Mey, France Bleu Besançon

La ville de Besançon lance un plan de soutien aux commerces du centre-ville, impactés par les manifestations hebdomadaires des gilets jaunes le samedi. Parmi les mesures: les 10 parkings du centre-ville à 1 € le samedi après midi et la gratuité des transports publics depuis les parkings-relais.

Annonce des mesures par Jean-Louis Fousseret, entouré notamment de Dominique Roy, président de la CCI du Doubs, et Marie Zehaf, adjointe chargée de la voirie.
Annonce des mesures par Jean-Louis Fousseret, entouré notamment de Dominique Roy, président de la CCI du Doubs, et Marie Zehaf, adjointe chargée de la voirie. © Radio France - Christophe Mey

Besançon, France

C'est devenu une habitude le samedi après midi : la manifestation des gilets jaunes à Besançon,  au parcours changeant, mais la plupart du temps au centre-ville. Un défilé hebdomadaire qui impacte les habitudes des clients potentiels, certains d'entre eux ne prennent pas le risque de se déplacer dans les rues commerçantes de la Boucle et de ne pas pouvoir accéder aux magasins.

Chiffre d'affaire et fréquentation en baisse de 20%

Selon une étude menée par la ville, la Chambre de Commerce et d'Industrie du Doubs et l'Union des Commerçants, sur 50 commerçants interrogés, les trois quarts ont vu leur chiffre d'affaire baisser, en moyenne de 20%, et ont perdu près de 20% de fréquentation. La ville de Besançon et le Grand Besançon, alertés dès janvier par les commerçants, annoncent ce mercredi un plan d'action  pour tenter de faire revenir les clients dans la Boucle du Doubs. 

Des parkings à 1€ le samedi après-midi

Parmi les principales mesures mises en place, une tarification unique à 1€  le samedi pour la période de midi à 19h sur les dix parkings du centre-ville: Mairie, Marché Beaux Arts, Cusenier, Pasteur, Chamars, Petit-Chamars, Rivotte, St Paul, Arènes, Glacis.  Les usagers peuvent ensuite enchaîner sur la période habituelle à 1€ en vigueur toute la semaine de 19h au lendemain matin. Ce tarif réduit est valable jusqu'au 13 juillet, tout comme la gratuité le samedi des transports en communs (bus et tram) depuis les quatre parkings-relais: Micropolis, Thémis, les Hauts du Chazal et les Marnières.  

La ville met également en place une ligne téléphonique dédiée aux commerçants et artisans en difficulté, pour faciliter leurs démarches et les renseigner sur les aides proposées par l'Etat, la région et la municipalité: le 06 77 69 93 61. Autre initiative, l'intensification et le prolongation jusqu'en mars 2020 des samedi piétons.  A plus long terme, la ville va investir 120 000€ dans un plan de communication pour faire la promotion du commerce de la Boucle bisontine dans un rayon de 200 km, notamment en direction de la frontière suisse et sur le territoire helvétique.