Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La ville de Châteauroux reçoit le label "Territoires de commerce équitable"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Le label "Territoires de commerce équitable" vient d'être remis à la ville de Châteauroux. Objectif : promouvoir une juste rémunération des petits producteurs. Depuis début avril, des poivrières du Sri Lanka sont par exemple disponibles dans les services de restauration de la ville.

Laurent Martinez (gauche), chef de projet territoire de commerce équitable, remet le label à Gil Avérous (droite), maire de Châteauroux.
Laurent Martinez (gauche), chef de projet territoire de commerce équitable, remet le label à Gil Avérous (droite), maire de Châteauroux. © Radio France

Châteauroux, France

Savez-vous quel est le point commun entre Los Angeles, Londres et Châteauroux ? Ces trois villes ont reçu le label "Territoires de commerce équitable". C'est le cas de 2200 collectivités dans le monde et Châteauroux en fait partie depuis cette année.

La ville castelroussine a été choisie avec deux autres communes : Betton près de Rennes et Longvic près de Châteauroux. Un jury, présidé par Audrey Pulvar, a élu Châteauroux pour son engagement envers le commerce équitable.

Des bananes bio et du poivre du Sri Lanka

La ville de Châteauroux s'engage sur plusieurs points en faveur du commerce équitable. "Ce n'était pas dans notre programme en 2014 (lors des dernières élections municipales", rappelle le maire, Gil Avérous.

Depuis la fin de l'année, des poivrières du Sri Lanka ont remplacé les poivrières traditionnelles dans les selfs municipaux. Ce poivre respecte la rémunération des petits producteurs.

Autre engagement de Châteauroux : un service de bananes bio et équitables est également proposé dans les services de restauration depuis février.

Le commerce équitable n'est pas forcément synonyme de circuits courts et de produits locaux, même si certains acteurs sont également estampillés commerce équitable, comme le rappelle le maire de Châteauroux.

Un label pour trois ans

Le label est remis à Châteauroux pour une durée de trois ans. En 2022, le jury réévaluera le dossier castelroussin et décidera de prolonger ou non ce label. La ville de Nantes par exemple s'est vue refuser la réattribution du label après trois ans.

"Châteauroux va devoir progresser dans ses achats équitables : cela peut être du riz équitable, mais aussi du café au cours des réunions. Et il y a également des actions de sensibilisation des acteurs du territoire. Il faut engager les habitants à la consommation responsable, lors d’événements, de festivals en intégrant le commerce équitable, et en sensibilisant les acteurs économiques", détaille Laurent Martinez, chef de projet Territoires de commerce équitable, organisme qui remet les labels aux collectivités.