Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La ville de Saint-Max va débloquer 5.000 euros pour aider le cinéma "Le Royal"

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Un coup de pouce pour le cinéma "Le Royal" à Saint-Max dans le Grand Nancy. La mairie de Saint-Max va attribuer une subvention de 5.000 euros pour permettre à l'établissement de poursuivre son activité cet été malgré le peu de public qui répond à l'appel.

Reprise difficile dans les cinémas (image d'illustration)
Reprise difficile dans les cinémas (image d'illustration) © Maxppp - Alexis Sciard

Une bonne nouvelle pour le cinéma "Le Royal" à Saint-Max dans le Grand Nancy. Elles ne sont pas si nombreuses en ce moment. La mairie va lui attribuer une aide exceptionnelle de 5.000 euros pour lui permettre de poursuivre son activité cet été malgré le peu de public qui répond à l'appel depuis le déconfinement et la crise du Covid.  Le patron de l'établissement estime les pertes à 10.000 euros par mois, pénalisé par le manque de spectateurs et de films à l'affiche.

"Une grande avancée"

C'est le patron du Royal, Hervé Cassin qui a sollicité une rencontre ce mardi avec le maire de la ville Eric Pensalfini car face aux pertes quotidiennes du cinéma, il n'y avait plus d'autre choix que d'appeler à l'aide : 

"Soit en bon chef d'entreprise je fermais pour une période indéterminée comme font beaucoup de mes collègues, soit j'avais la possibilité de rester ouvert mais pour continuer à faire mon travail de service public et d'animation, j'étais dans l'obligation de le solliciter. C'est une grande avancée. Même si ça ne compense les pertes. Il y a une grosse avancée et ça prouve l'intérêt de la commune de garder le cinéma de Saint-Max ouvert."

"C'est un cinéma qu'on ne veut pas perdre"

Une somme de 5.000 euros débloquable rapidement même s'il faudra attendre le conseil municipal de septembre pour faire valider l'enveloppe officiellement. Eric Pensalfini n'a pas hésité longtemps : 

"Il y a peu de villes en France qui ont un cinéma de quartier comme le nôtre. La culture pour tous, on y croit. C'est un cinéma qu'on ne veut pas perdre, dans un secteur de la Métropole qui est en manque. Il faut l'aider pour que ça continue à bien marcher."

Au delà de cette aide financière ponctuelle, la Ville s'engage à acheter des places au Royal pour les offrir aux nouveaux habitants de la commune par exemple. Mais la sortie de crise n'arrivera de toute façon que quand les films à gros budgets américains sortiront. Et ce n'est pas pour tout de suite.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess