Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Centre ville piéton et possible déballage des commerces : la ville de Tours lance ses "estivales commerçantes"

-
Par , France Bleu Touraine

Tous les samedis du 1er au 29 août et le week-end du 5 et 6 septembre, la ville de Tours propose ses "estivales commerçantes". Une partie du centre ville sera rendue piétonne et les commerçants pourront déballer leurs marchandises dans la rue. Une opération qui a pour but de dynamiser leur activité.

Les estivales commerçantes démarrent à Tours le 01 août
Les estivales commerçantes démarrent à Tours le 01 août - Ville de Tours

Des rues piétonnes dans le centre ville pour laisser plus d'espaces aux commerces : voilà la proposition de la municipalité de Tours pour aider le secteur. La ville lance son opération les "estivales" des commerçants, à partir du samedi 1er août et jusqu'au samedi 29 août mais aussi les 5 et 6 septembre. 

Une partie des rues du centre-ville sera rendue piétonne pour permettre aux commerces de déballer leurs marchandises dans les rues. Des animations sont également prévues pour attirer les clients. Une mesure qui s'inscrit dans le plan d'aide à l'économie tourangelle pour lutter contre la crise sanitaire. 

Compenser les pertes liées à l'annulation de la braderie de Tours

Ces "estivales" sont notamment chapeautées par Iman Manzari est adjoint au maire chargé du commerce, de l'artisanat et des congrès. Selon lui cette opération doit "permettre aux commerçants d'avoir l'opportunité de rattraper le chiffre d'affaire perdu à cause du confinement mais aussi le manque à gagner dû à l'annulation de la grande braderie." 

La Rue des Halles, la Rue de la Scellerie ou la Rue du Commerce mais aussi les abords de la Place de la Résistance et la Place de Châteauneuf seront piétons durant les "estivales". 

Retrouvez la carte des zones concernées :

C'est trop compliqué, on ne pourra pas déballer

Sur le papier, Nadia Malbec, une des présidentes des vitrine de Tours et gérante de la boutique de vêtement Mat de Misaine est plutôt d'accord mais elle a beaucoup de questions. "Comment cela va nous coûter si on déballe ? En tant que prêt-à-porter ou chausseurs, on ne peut pas déballer. Au mois d'août presque 60% des commerces seront fermés. Pour déballer il faut embaucher quelqu'un quand on est seul(e) en boutique la problématique des gestes barrières reste la même : si un produit est touché dehors, on ne peut pas surveiller. C'est trop compliqué, on ne pourra pas déballer", juge-t-elle.

Pour faire face à cette crise, Nadia Malbec et Valérie Noulin ont fait une autre proposition à la mairie de Tours. "Du 1er au 6 septembre, avoir l'autorisation de pratiquer des prix vraiment bas, des prix braderie." Un moyen selon elle de mieux gérer le flux de clients en ayant un espace dédié en magasin.

Du point de vue des mesures sanitaires, le port du masque n'est pas obligatoire mais est vivement recommandé. La ville pourra envisager des consignes sanitaires plus strictes si besoin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess