Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

La ville du Mans annonce des aides financières pour les commerçants du centre-ville

mardi 12 février 2019 à 11:54 Par Julie Le Duff, France Bleu Maine

En soutien aux commerçants dont l'activité a souffert en marge des manifestations de gilets jaunes et lycéens en décembre et janvier au Mans, la ville annonce deux mesures d'aide exceptionnelles, pour un montant global de 70 000 euros.

Rideau baissé pour des commerces en centre-ville du Mans le 7 décembre 2018, comme à plusieurs reprises en marge des manifestations de gilets jaunes ou de lycéens (archives)
Rideau baissé pour des commerces en centre-ville du Mans le 7 décembre 2018, comme à plusieurs reprises en marge des manifestations de gilets jaunes ou de lycéens (archives) © Radio France - Alexandre Chassignon

Le Mans, France

Une exonération du paiement des droits de terrasses, ainsi qu'une exonération du paiement d’enseignes, pendant une durée de 3 mois pour chacune de ces mesures : ce sont les deux aides exceptionnelles que la ville du Mans va soumettre au vote du conseil municipal le 7 mars prochain, puis au conseil communautaire le 14 mars, en soutien aux commerçants du centre-ville dont l'activité a été perturbée lors des manifestations des gilets jaunes et des lycéens. Ces exonérations seront automatiques, précise la mairie, et représentent au total un montant de 70 000 euros.

Le périmètre concerné par les aides de la ville du Mans

Les établissement éligibles à ces exonérations sont ceux qui se trouvent dans "le périmètre de centralité" du Mans, à savoir :

  • Place de la République,
  • quartier St Nicolas,
  • centre commercial Etoile - Jacobins,
  • places du Jet d'eau et des Jacobins
  • une partie de la Cité Plantagenêt (places St Michel, du Hallai, St Pierre, square Jacques Dubois, Grande rue...)
  • place des Comtes du Maine,
  • avenue De Gaulle,
  • rue Courthardy,
  • boulevard René Levasseur et rue St Charles
  • rue des Minimes
  • place de la Préfecture
  • place Franklin Roosevelt et rue Horéau,
  • rue Nationale jusqu'à la rue Victor Hugo,
  • toute l'avenue Leclerc y compris gare Nord,
  • rue du Dr Leroy,
  • rue du Port,
  • place de la Halle aux Toiles (Alger)
  • rue Barbier,
  • place de l'Eperon/ les Halles
  • Visitation et rue Gambetta jusqu'au pont.

Appel au soutien de l'Etat et de la Région Pays de la Loire

Dans le communiqué annonçant ces mesures, la ville du Mans en appelle également à un soutien financier de la Région Pays de la Loire, mais aussi de l'Etat, lui demandant "de prendre ses responsabilités et d’assumer une partie du soutien aux commerces et commerçants". Une demande qui s'inscrit dans la lignée de l'appel lancé le 10 février par l'association France Urbaine, réclamant "une réunion d'urgence sur les préjudices subis par les habitants et les commerçants des grandes villes et agglomérations".