Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lactalis relance la guerre du camembert avec une publicité pour le Président

Les producteurs de camemberts AOC ont en travers de la gorge la dernière campagne de publicité du groupe Lactalis. Une pleine page dans la presse écrite pour associer le camembert Président et l'appellation "de Normandie", ce qui lui est interdit sur ses emballages.

Lactalis s'offre de pleines pages dans la presse pour défendre son camembert "Président".
Lactalis s'offre de pleines pages dans la presse pour défendre son camembert "Président". © Radio France - Marion Bargiacchi

La Guerre du Camembert se poursuit dans les espaces publicitaires. Le groupe Lactalis se lance dans une campagne de communication : son fromage fétiche "Président" est désormais privé de la mention "Fabriqué en Normandie". Depuis le 1er janvier, cette mention n'existe plus dans les rayons des supermarchés. Seul persiste l'authentique "Camembert de Normandie" fabriqué en respectant les règles de l’Appellation d'origine protégée.  

Après deux ans de tractations pour trouver un accord entre camembert AOP et hors AOP, cette campagne de publicité ne passe pas auprès de l'association des quatre AOP Normandie, dont David Aubrée est le président. 

Ils essaient de fédérer les consommateurs autour de leur camembert  "quand même" fabriqué en Normandie, ils se moquent de nous. - David Aubrée

En tant que directeur de la fromagerie Réo à Lessay en Normandie, cette campagne est très malvenue : "Une campagne en pleine page comme celle-ci, c'est très coûteux. Ça m'horripile". En tonnage, David Aubrée estime que Lactalis sort dix fois plus de tonnage que les camemberts AOP de Normandie. Pour respecter le cahier des charges de l'appellation, il aurait fallu réduire la production, (actuellement dix fois supérieure à celle des producteur AOP) et donc perdre de l'argent.

"C'est une honte et une provocation" 

Car si le camembert Président est bien fabriqué en Normandie avec du lait normand, il n'est pas au lait cru, ni moulé à la louche selon la méthode de 1791, qu'on attribue à Marie Harel. "On a tenté de négocier un cahier des charges à deux niveaux, ils n'ont pas voulu s'y inscrire parce que c'était trop contraignant pour eux, ils ont perdu le droit d'apposer les termes camembert et Normandie sur la même étiquette." 

Pour Patrick Mercier, président de l'organisme de défense et de gestion du camembert normand, "un groupe laitier comme Lactalis se permet de faire une publicité qui pour moi est complètement illégale. Si pour moi, ils n'ont pas le droit d'apposer les mots camembert et Normandie côte à côte sur une étiquette, c'est aussi le cas sur une publicité."

Si un petit opérateur se permettait la même publicité, il serait en prison, criblé de dettes. - Patrick Mercier

Aucune action en justice n'est envisagée pour le moment, d'autant que le Conseil d'État a déjà refusé de suspendre l'interdiction d'apposer la mention "fabriqué en Normandie". "Il s'agit seulement de faire respecter la loi, pour que le consommateur sache ce qu'il achète et ce qu'il mange" conclut Patrick Mercier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess