Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : 4900 chômeurs supplémentaires sous le quinquennat de François Hollande

-
Par , France Bleu Gascogne
Mont-de-Marsan, France

4900 chômeurs de catégorie A en plus dans les Landes, c'est le bilan du quinquennat Hollande, plombé par les deux crises de la grippe aviaire.Il y a aujourd'hui 21 140 personnes sans aucune activité contre 16 250 en mai 2012 dans le département, une augmentation de 23% sur les 5 dernières années.

Le chômage a augmenté dans les Landes de 3,3% en mars 2017 soit 950 chômeurs de plus en un mois.
Le chômage a augmenté dans les Landes de 3,3% en mars 2017 soit 950 chômeurs de plus en un mois. © Radio France

Pole Emploi a publié ce mercredi soir les chiffres du chômage pour le mois de mars 2017. Au niveau national, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A, sans aucune activité, a augmenté de 43 700 par rapport au mois précédent, soit une hausse de 1,3%.

Pole Emploi enregistre une forte hausse du chômage en mars dans les Landes : +3.3%, soit 950 chômeurs en plus. Le bilan du quinquennat de François Hollande sur le front du chômage dans les Landes n'est pas bon : entre mai 2012 et mars 2017, le chômage a augmenté de 23% dans le département, cela représente 4900 chômeurs supplémentaires en catégorie A.

Les Landes ont vraiment subi une année noire sur le front de l'emploi en 2016. Darbo, Comilev, Clinique St-Vincent, Miroiterie landaise : quatre entreprises liquidées : 300 salariés sur le carreau.

La grippe aviaire enfonce le clou

La grippe aviaire est responsable d'une bonne partie des 800 pertes d'emplois, rien que sur le mois d'avril 2016, des contrats en intérim, en CDD que les entreprises liées à la filière gras n'ont pas renouvelé. Et le tsunami est encore pire en cette année 2017, avec le plan d'abattage massif des canards : 950 chômeurs de catégorie A en plus le mois dernier dans les Landes, en grande partie, à cause du virus H5N8.

La grippe aviaire souligne un vrai problème de l'économie landaise, un talon d'Achille, comme 70% de l'emploi dépend d'activités saisonnières : tourisme, agriculture, élevage .etc, quand l'un de ces domaines vacille, il peut vite faire monter la courbe du chômage.

A l'inverse, c'est une force, mais qui paradoxalement, contribue aussi à l'augmentation du chômage dans les Landes : le département accueille chaque année en moyenne 4000 nouveaux habitants selon l'Insee, une partie de ces personnes recherche un emploi.

Si on cumule les catégories A,B et C le chômage a augmenté de 28% entre mai 2012 et mars 2017 dans les Landes. Nous sommes passés de 25 670 à 35 540 chômeurs sur cette période. Les catégories B et C intègrent les personnes ayant travaillé quelques jours ou plus sur un mois. Les personnes n'ayant pas du tout travaillé dans le mois sont en catégorie A.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess