Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo France maintient 13 départements en vigilance rouge canicule, les orages arrivent par l'ouest

Landes : l'unique bar-restaurant du village de Maillères cherche un repreneur

-
Par , France Bleu Gascogne

La mairie de Maillères (Landes) cherche un repreneur pour son multiple rural, seul commerce du village. Le petit établissement fait bar, restaurant et dépôts divers (pain, journaux, gaz...).

À l'intérieur du multiple rural, un bar pour accueillir les habitants du village.
À l'intérieur du multiple rural, un bar pour accueillir les habitants du village. - DR

Petit commerce rural cherche repreneur motivé ! Les anciens propriétaires étant récemment partis, la commune de Maillères cherche un repreneur pour son multiple rural. Il s'agit d'un petit commerce que l'on retrouve dans les villages ruraux. Généralement, il propose plusieurs services qui rythment le quotidien des habitants. 

Celui de Maillères fait restaurant et bar. Il permet aussi d'acheter divers produits de la vie de tous les jours comme le pain, le journal ou du gaz. Juste à côté, la mairie a aménagé un petit appartement. "C'est un petit studio qui peut servir en dépannage, les soirs de fête par exemple, quand on finit très tard", précise la maire de la commune, Jeanne Coutière. Pour tout ça, il faut compter 200 euros par mois

"Le matin, c'est le rendez-vous de tous ceux qui sont abonnés au journal"

Un petit commerce, certes, mais indispensable pour les 250 habitants du village. Pour la maire de Maillères, c'est même le seul lieu qui permet de faire vivre le village. "S'il n'y a pas ça, il n'y a pas grande vie dans la commune. C'est le seul établissement qui existe, le seul endroit où il y a un peu de vie dans la commune la journée", raconte Jeanne Coutière. "C'est un lieu de rencontre pour les habitants. Ils se retrouvent là pour leurs repas de famille, pour manger entre voisins, ajoute la maire. Le matin, c'est le rendez-vous de tous ceux qui sont abonnés au journal et qui viennent ici chercher leur pain. Sinon, ils ne se voient pas. Quand c'est fermé, les gens ne voient plus personne."

Le multiple rural de Maillères vu de l'extérieur.
Le multiple rural de Maillères vu de l'extérieur. - DR

Alors avis à toute personne intéressée ! Jeanne Coutière l'assure, c'est la bonne affaire pour qui veut participer à faire vivre un petit village landais. D'autant que sur place, tout est fourni : "La personne qui vient ne prend pas de risque car tout est équipé. Elle arrive juste avec elle-même et sa motivation, plaisante Jeanne Coutière. Il n'y a besoin de rien du tout à part un peu de courage et un peu de trésorerie pour démarrer, puisqu'il faut quand même acheter quelques provisions. Mais sinon, tout est équipé, il y a même les petites cuillères." Autre point positif : "Nous équipons et nous changeons les appareils au fur et à mesure quand il y a besoin. Nous avons récemment acheté une friteuse et un four à pizza. Ça marche très bien les pizzas, le soir. Ça va nous manquer si on n'en a plus !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess