Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : la filière bois ne veut pas de l'écotaxe

-
Par France Bleu Gascogne

Le principe de cette écotaxe : faire payer les camions entre 8,8 et 15,4 centimes du kilomètre sur certaines départementales et nationales. Elle doit entrer en vigueur au 1er janvier prochain. Dans les Landes, la N124 entre Saint-Geours de Maremne et Marande est concernée. Le filière bois du département estime que l'écotaxe va la pénaliser à l'exportation.

Le bois made in Landes pénalisé à l'exportation
Le bois made in Landes pénalisé à l'exportation © Radio France - E.P.

Dans les Landes, l'écotaxe sera normalement réduite de 30 %, réduction accordée à toute l'Aquitaine à cause de l'enclavement de la région.

Chez nous les camions payeront donc entre 6,2 et 10,8 centimes du kilomètre mais ils devront s'acquitter du tarif plein dès qu'ils franchiront les frontières aquitaines.

une scierie (illustration)
une scierie (illustration) © Radio France - E.P.

Le bois français pénalisé

La filière bois des Landes redoute de se voir concurrencer par les importations scandinaves. Reportage dans la scierie Lesbats à Saint-Perdon. Cette PME landaise emploie 100 salariés. Elle réalise 22 millions d'euros de chiffre d'affaires dont un quart à l'export.

Romain Torrecillas estime que l'écotaxe va pénaliser à la filière bois des Landes à l'exportation

Une vingtaine de camions part chaque jour des deux sites de la société Lesbats. Certains parcourent 500 kilomètres jusqu'au port de Rochefort où les planches de pin maritime partent pour le Maghreb.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess