Économie – Social

Landes : le blocage des routiers béarnais peut-être reconduit

France Bleu Gascogne mardi 7 avril 2015 à 18:00

Un barrage filtrant a été installé au rond-point de l'Echassier à l'entrée Nord-Ouest de Mont de Marsan
Un barrage filtrant a été installé au rond-point de l'Echassier à l'entrée Nord-Ouest de Mont de Marsan © Radio France - EP

Une dizaine de patrons de sociétés de transport routier du Béarn ont bloqué deux axes à Mont de Marsan et Castets ce mardi 7 avril. Ils demandent des dérogations pour circuler sur les routes départementales des Landes. Ils pourraient reconduire leur mouvement ce mercredi.

Le groupement des transporteurs landais a bloqué deux axes ce mardi dans les Landes : le rond-point de l'Echassier à l'entrée Nord-Ouest de Mont de Marsan et la D947 entre Dax et Castets. Les routiers ont laissé passer les voitures mais arrêté systématiquement les poids-lourds. Ils protestent contre les arrêtés d'interdiction de circulation pris par le Conseil départemental des Landes fin février.

Ces arrêtés visent à limiter les nuisances sonores sur quatre axes : les axes Saugnac-et-Muret-Mont de Marsan, Mont de Marsan-Hagetmau, Sore-Labrit-Mont de Marsan et la D824 entre Mont-de-Marsan et Aire-sur-l'Adour. 

Les patrons routiers du Béarn dénoncent une distorsion de concurrence car leurs homologues landais, eux, peuvent emprunter ces axes. 

Yannick Gaye, transporteur à Arthez de Béarn

L'aller-retour Pau-Bordeaux sur l'A65 coûte minimum 100 euros pour un camion . Des dérogations sont-elles envisageables pour les Béarnais ? Nous avons interrogé Henri Emmanuelli.

Henri Emmanuelli, président du Conseil départemental des Landes

"Tant que les pouvoirs publics ne nous entendent pas, nous restons mobilisés. L es barrages filtrants seront reconduits si nous n'obtenons pas satisfaction" nous confient deux responsables du Groupement des transporteurs béarnais. Les blocages ont été maintenus ce mardi soir, aucune décision n'est encore prise pour ce mercredi 8 avril.