Économie – Social

Landes : le foie gras plus cher pour les fêtes

Par Théo Hetsch, France Bleu Gascogne vendredi 21 octobre 2016 à 18:50

Les prix du foie gras pourraient augmenter de "40 centimes maximum par tranche" de 40 grammes selon le Cifog
Les prix du foie gras pourraient augmenter de "40 centimes maximum par tranche" de 40 grammes selon le Cifog © Radio France - Théo Hetsch

Le Comité Interprofessionnel des Palmipèdes à Foie Gras a annoncé ce jeudi 20 octobre que les prix du foie gras devraient augmenter d'environ "40 centimes d'euro maximum par tranche", soit dix euros de plus le kilo. La faute à l'épisode de grippe aviaire.

L'épisode de grippe aviaire a coûté cher aux producteurs : 500 millions d'euros selon l'interprofessionnelle. Et cela se répercute sur les prix. Selon le Cifog (Comité Interprofessionnel des Palmipèdes à Foie Gras), il faudra débourser dix euros de plus au kilo cette année pour acheter du foie gras.

Cette hausse est "structurelle", a souligné le Cifog. "C'est le prix de la qualité sanitaire" car au-delà de l'épizootie et du vide sanitaire qui l'a suivi, "les mesures de biosécurité imposent des investissements dans les exploitations agricoles, comme le construction de nouveaux bâtiments", a déclaré le président du Cifog, Christophe Barrailh. En résumé, c'est le jeu de l'offre et de la demande : la production a chuté d'un quart par rapport à l'an dernier. Et les charges des producteurs ont fortement augmenté.

Les fêtes sans foie gras... "Impossible" pour les consommateurs

Même s'il est un peu plus cher cette année, les montois ne renonceront pas au foie gras. Rencontrés devant une grande surface, ils sont formels : pas question de renoncer à ce met.

"C'est sûr, on va quand même acheter du foie gras, quitte à se restreindre sur autre chose" raconte Christophe, la quarantaine. Même son de cloche pour Sylvie, qui sort du magasin, "Pour une grande occasion comme Noël, ça ne me dérange pas de mettre quelques euros de plus. Et puis il faut penser aux producteurs, qui ont souffert".

"Mon foie gras ne va pas augmenter de 10 euros le kilo !"

Les producteurs ont perdu des élevages, ils ont dû s'aligner sur les nouvelles normes sanitaires et ont répercuté tout cela sur les produit. Jean-Jacques Duboscq est conserveur à Doazit, il a augmenté un peu ses prix - de 5% - mais on est loin des dix euros de plus le kilo.

"Mon foie gras de 500g va augmenter de 80 centimes ou un euro, mais il ne faut pas dire qu'on augmente de dix euros le kilo, ce n'est pas le cas", explique-t-il, "je suis inquiet, on fait peur à mes clients en disant cela"

Il appelle surtout les clients à étaler leurs achats, à les reporter éventuellement à fin janvier et pourquoi pas, pour renouer avec la tradition, aux foires au gras, qui durent jusqu'en mars.

Partager sur :