Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Landes: le premier village vacances slow tourisme à Biscarrosse

-
Par , France Bleu Gascogne

Très loin des campings classiques à Biscarrosse (Landes), le premier village vacances slow tourisme ouvre devant le lac. Au programme, des vacances respectueuses de l'environnement mais avec le confort d'un hôtel trois étoiles. Visite guidée en avant première.

"La pratique du slow tourisme c'est un antidote au stress de la vie quotidienne" - David Letellier le gérant du village vacances.
"La pratique du slow tourisme c'est un antidote au stress de la vie quotidienne" - David Letellier le gérant du village vacances. © Radio France - clément guerre

Biscarrosse, France

Le bien-être est à la mode. De plus en plus de vacanciers mettent la nature et le respect de l'environnement au centre de leurs vacances. Aussi, un nouveau village vacances ouvre le 15 avril 2017 près de Biscarrosse sur le lac. Il propose une manière inédite de passer ses vacances, on appelle ça le slow tourisme ("tourisme doux" ou "tourisme durable" en français).

Se connecter à la nature

Pour nous montrer ce que c'est le slow tourisme, David Letellier nous emmène sur son terrain, on passe le lac de Biscarrosse et on se retrouve au milieu de pins et des oiseaux qui chantent. "Je suis tombé amoureux de cette forêt quand j'ai visité le terrain", explique ce quarantenaire. Lui et quelques amis reprennent cet ancien terrain militaire pour en faire un village vacances dédié à la nature et au bien-être. "C'est ça le slow tourisme. Un état d'esprit, on se pose et on profite de ce qu'on a autour de soi.

Le village vacances en pleine forêt à Maguide sur le lac de Biscarrosse. - Radio France
Le village vacances en pleine forêt à Maguide sur le lac de Biscarrosse. © Radio France - clement guerre

On a laissé la forêt dans son jus, on vit avec l'environnement d'origine, c'est ça l'esprit slow tourisme — David Letellier, l'un des propriétaires du village vacances.

Les logements sont de petits chalets en bois noirs inspirés des cabanes de résiniers landais. Ils sont éloignés les uns des autres, "évidemment pas de vis-à-vis, on a l'impression de dormir seul au milieu de la foret", raconte David Letellier. A l’intérieur, on est dans une cabane de pêcheurs. Les tables, les chaises sont en bois massif. Selon le propriétaire "c'est un style hippie chic." Néanmoins précise David, on aura évidemment tout le confort d'un hôtel avec petit déjeuner au lit, salle de bain et lit nettoyé tous les jours.

Oubliez le tourisme de masse

Comme on est en slow tourisme, pas de jeux pour enfants, oubliez aussi les piscines à balles et autres fantaisies. Ici on a le lac pour se baigner, la plage pour se balader et la forêt pour les balades en vélos. Même si ce village vacances s'adresse aux familles "pas question de reproduire ce qui s'est fait un peu partout dans les campings à Biscarrosse", raconte Cédric Boulhol qui aura la charge des lieux dès l'ouverture.

On a pensé à une épicerie bio et un stand de massages sur le village vacances — Cédric Boulhol, futur directeur des lieux.

Le terrain fait 10 hectares de forêt, pour le moment une trentaine de chalets sont installés et quand tout sera terminé, le site pourra accueillir jusqu'à 120 vacanciers en même temps. Evidemment la démarche est aussi écologique. Pas de voiture sur le site. Le restaurant privilégie la nourriture locale et le vin de la région. Néanmoins pour ces vacances "nouvelle génération", l'atout numéro 1 des propriétaires reste quand même du grand classique, la vue plongeante sur le lac de Biscarrosse.

Pour un week-end en chalet pour quatre personnes, comptez entre 150 et 250 euros. Un peu plus cher qu'un mobil home classique dans un camping. Réservations ici.

L'inspiration des chalets c'est les cabanes landaises de résiniers mais avec le confort d'un hôtel. - Radio France
L'inspiration des chalets c'est les cabanes landaises de résiniers mais avec le confort d'un hôtel. © Radio France - clément guerre
Choix de la station

France Bleu