Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : les entreprises connaissent la crise

-
Par , France Bleu Gascogne

37% des entreprises landaises déclarent être en difficultés et avoir besoin d'aide. Un chiffre révélé par une enquête de la Chambre de commerce et d'industrie des Landes. L'effet Covid-19 est évident, mais impossible à mesurer pour le moment. Seule certitude, les entreprises landaises souffrent...

Dans les Landes, la filière du bois est particulièrement touchée par la crise.
Dans les Landes, la filière du bois est particulièrement touchée par la crise. © Maxppp - Lionel Le Saux

Une embauche pour quatre licenciements

S'il n'y avait qu'un chiffre à retenir ce serait celui-là. Une embauche pour quatre licenciements. Et la crise de l'emploi devrait perdurer. Car a peine 10% des entreprises ont l'intention d'embaucher dans les trois prochains mois, selon l'enquête de la CCI. À en croire la trésorerie, rien d'étonnant. Une entreprise sur deux annonce être dans une situation financière difficile voire très difficile.  Avec un profil type : une TPE spécialisée dans le commerce ou les services.  

Conséquences ? Les investissements sont aussi à la baisse. Depuis janvier, la moitié des entreprises n'a pas investi, et seulement une sur cinq a l'intention de le faire prochainement. Surtout, énormément de projets d'investissements ont été reportés. Mais la crise sanitaire n'explique pas tout. Sur la période juin-décembre 2019, donc avant la crise, six entreprises sur dix avaient déjà un chiffre d'affaires en baisse. 

Une crise difficile à digérer 

S'adapter. Il semble que les entreprises landaises aient eu du mal à le faire. La preuve, 69% d'entre-elles n'ont pas su ou n'ont pas pu mettre en place des solutions digitales. Une inertie que l'on retrouve aussi au niveau commercial. La majorité, 57%, n'a aucun plan défini pour les mois à venir. D'autres, bien plus rares, ont réussi à développer la vente en ligne et à emporter, attirant de nouveaux clients.   

Mais face à la crise, les premières préoccupations ont été logistiques : réduction des coûts, bilan comptable, gestion du stock... Une inquiétude reflétée par le nombre d'appels passés à la CCI. En moyenne cinquante par jour pendant les trois premières semaines du confinement, TPE en tête. Sans surprise, commerces et services sont les secteurs les plus touchés.    

Grâce à la mise en place du fonds de solidarité, 12.000 petites entreprises ont pu être aidées, chiffre avancé par la préfecture. Pour un total de 65 millions d'euros. Une grosse partie étant injectée dans le chômage partiel. Mais le navire est encore loin d'être remis à flots...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess