Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Landes : près de 600 personnes manifestent à Dax contre la réforme des retraites

-
Par , France Bleu Gascogne

Les syndicats entendaient maintenir la pression ce vendredi, avec une deuxième journée consécutive de mobilisation. Près de 600 personnes se sont ainsi rassemblées à Dax, dans les Landes, pour protester contre la réforme des retraites du gouvernement.

Près de 600 personnes ont manifesté contre la réforme des retraites ce vendredi à Dax.
Près de 600 personnes ont manifesté contre la réforme des retraites ce vendredi à Dax. © Radio France - Fanette Hourt

Dax, France

Au lendemain de la forte mobilisation qui a rassemblé au moins 800 000 personnes en France et au moins 3 600 manifestants à Mont-de-Marsan, ils étaient près de 600 ce vendredi à Dax, pour dénoncer la réforme des retraites du gouvernement.

Un appel à la mobilisation, lancé par plusieurs syndicats, afin de maintenir la pression sur le gouvernement, qui doit justement donner le 12 décembre prochain les détails de sa réforme. Et si le gouvernement ne retire pas son projet, cette mobilisation ne sera "que le début", prédit Nicolas Guyard, le secrétaire département du syndicat Force ouvrière pour les collèges et les lycées.

"Cela ne peut pas s'arrêter là, explique-t-il, pour la simple et bonne raison que nous sommes condamnés à gagner. Ce qui se dessine pour les retraites à points, dans la mesure où dans la fonction publique d'Etat, ce sont les enseignants qui sont les moins bien lotis, ce sont des pertes entre 300 et 1 000 euros par mois sur la pension", s'insurge le représentant syndical, avant d'ajouter : "On s'est fait enfler en amont, on va l'être en aval... Nous n'avons pas le choix, nous sommes condamnés à gagner."

"C'est une catastrophe pour mes enfants"

Parmi les manifestants ce vendredi à Dax, il y a aussi énormément de retraités. "Je suis là pour mes enfants, mes petits-enfants, explique notamment Christian, et puis pour tout ce qui se passe aujourd'hui, parce que je trouve qu'il y a beaucoup d'injustices, et que le partage pourrait être mieux fait."

Un avis partagé par Armand, qui ajoute même : "C'est une catastrophe pour mes enfants qui travaillent depuis l'âge de 17 ou 20 ans. Ils vont travailler jusqu'à quel âge ? 70 ans ? Et ils vont être en partie dans la misère".

"On vit dans un monde où il n'y a que le pognon qui compte, et ça, moi je n'en veux pas et je ne veux pas que mes petits-enfants crèvent à cause de ça. Donc je me battrai tant que je serai vivant." - Michel, retraité âgé de 74 ans

Par ailleurs, grève continuait ce vendredi à la SNCF. Aucun train ne circulait dans les Landes, ni TER, ni TGV, selon la direction. En revanche, la plupart des enseignants du primaire avaient prévu de reprendre le travail ce vendredi dans le département : moins d'1% étaient en grève contre près de 50% la veille, selon les chiffres de l'inspection d'académie.

L'intersyndicale appelle, ce vendredi, à une nouvelle journée de mobilisation et d'actions partout en France mardi 10 décembre. Tous les partenaires sociaux vont être reçus ce lundi par la ministre des Solidarités Agnès Buzyn et par le haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye, a annoncé Mme Buzyn en affirmant que la "colère des Français" a été "entendue".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu