Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Landes : trois familles yézidies trouvent refuge à Mont-de-Marsan

-
Par , France Bleu Gascogne

Trois femmes et 14 enfants yézidis sont arrivés ce jeudi à Mont-de-Marsan. Ils ont quitté le Kurdistan irakien, où ils ont subi les exactions du groupe état islamique, et ont obtenu le statut de réfugiés en France.

Des familles yézidies dans un camp de réfugiés à la frontière entre la Turquie et l'Irak, en août 2014.
Des familles yézidies dans un camp de réfugiés à la frontière entre la Turquie et l'Irak, en août 2014. © Maxppp - Maxppp

Département Landes, France

Les Landes ont accueilli trois familles yézidies ce jeudi : trois femmes et 14 enfants, qui viennent du Kurdistan irakien et qui appartiennent à cette minorité religieuse, persécutée par le groupe état islamique. On estime en effet qu'entre 2 000 et 5 000 personnes issues de cette communauté, essentiellement des hommes, ont été tuées. Par ailleurs, plus de 6 000 femmes et enfants ont été capturés et transformés en esclaves sexuels ou en soldats de Daesh. Le Sénat français a d'ailleurs qualifié ce massacre de génocide en 2016.

La France s'est ainsi engagée à accueillir 100 familles yézidies d'ici la fin de l'année. Les premières sont arrivées en décembre dernier. Il s'agit donc d'une deuxième vague d'accueil. En tout, ce sont 150 personnes qui ont atterri ce jeudi à Toulouse, et qui ont été réparties dans plusieurs départements, dont les Landes.

Commencer une nouvelle vie en France

L'objectif est de permettre à ces 17 personnes de tourner la page, de construire une vie meilleure en France. Des femmes et des enfants âgés entre 2 et 16 ans, qui portent un lourd bagage. Toutes ces personnes ont en effet vécu la guerre, et certaines étaient entre les mains du groupe état islamique, avant de se retrouver dans un camp de réfugié.

C'est au sein de l'un de ces camps que la France les a prises en charge et leur ont permis d'obtenir le statut de réfugié. Cela signifie que ces 17 personnes ont un titre de séjour, valable 10 ans, et qu'elles ont les mêmes droits et les mêmes devoirs que n'importe quel citoyen français (hors droit de vote).

Mais, afin de permettre au mieux leur intégration, ces femmes et ces enfants yézidis vont aussi bénéficier d'un accompagnement d'au moins 12 mois de l'association Landana, avec notamment des cours de français, puisqu'ils parlent le kurmanji, un dialecte kurde. Il y aura aussi un accompagnement administratif, un suivi médical et psychologique, et tous les enfants seront scolarisés. Chaque famille logera dans un appartement à Mont-de-Marsan. 

Pourquoi les Landes ?

Alors, pourquoi avoir notamment choisi les Landes pour accueillir ces familles ? "Nous avons choisi des endroits où le logement est facile à trouver et pas très cher, et en même temps des territoires qui ont besoin de population neuve", explique Lionel Pourtau, le directeur du pôle accueil des réfugié, à l'association Habitat et Humanisme, qui s'est occupée de ces familles à leur arrivée à Toulouse. 

En effet, "ces mamans ont en moyenne quatre enfants, ce qui veut dire que lorsqu'on installe une dizaine de familles quelque part, c'est tout le tissu scolaire, c'est tout le territoire qui se trouve ravivé", décrit-il.