Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

VIDÉO - Indre-et-Loire : les poupées Corolle fêtent leurs 40 ans à Langeais

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Depuis 1979, l'entreprise Corolle fabrique des poupées à Langeais en Indre-et-Loire. Des poupées en vinyle plastique, qui sentent la vanille, et qui s'exportent dans le monde entier. Après 40 ans d'existence, le site de Langeais a encore de beaux jours devant lui.

Plus d'un million de poupées sortent des usines Corolle chaque année.
Plus d'un million de poupées sortent des usines Corolle chaque année. © Radio France - Matthieu Le Meur.

Langeais, France

Impossible de traverser Langeais sans croiser l'enseigne Corolle. L'entreprise y a un entrepôt au nord, et ses bureaux au sud. 43 personnes travaillent sur ces deux lieux, « il y a 6 personnes à la création. Elles imaginent les modèles et sélectionnent les matières, explique Muriel Joron, directrice marketing du groupe. Ensuite ça passe au marketing, à la comptabilité, et à la logistique, puisque c'est depuis Langeais que transitent tous les produits Corolle en France et dans tous les pays d'Europe. » 

C'est aussi dans les bureaux de Langeais que se trouve la clinique des poupées : depuis 2006, Sophie Marais y assure le service après-vente des poupées Corolle. Chaque année elle répare 500 poupées, avant de les renvoyer à leurs jeunes propriétaires avec un certificat médical.

Rachetée il y a un an

Il y a un an, Corolle devenait une filiale du groupe allemand Simba Dickie, qui possède aussi Smoby et Majorette. Manfred Duschl est le directeur financier du groupe et le président du conseil d'administration de Corolle, « Sur le long terme, le but c'est très franchement de grossir, ici, avec Corolle. Mais pas à n'importe quel prix.  On veut générer du chiffre d'affaires sur la qualité, c'est là-dessus qu'on peut vraiment gagner de l'argent ». Presque un an jour pour jour après le rachat de Corolle (le 1er avril 2018), Simba Dickie souhaite concentrer dans l'entreprise tourangelle tout le secteur poupée du groupe.

Depuis 2003, la production des poupées Corolle est délocalisée en Asie. Mais la France reste le principal client de l'entreprise. Le marché hexagonal représente 60% des ventes de poupées Corolle.