Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Langeais : Les poupées Corolle rachetées à Mattel par le propriétaire de Smoby ?

mercredi 31 janvier 2018 à 15:21 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine et France Bleu

Corolle, le célèbre fabricant de poupées, pourrait être racheté à l'américain Mattel par le groupe allemand Simba Dickie, déjà propriétaire de Smoby, et qui souhaite monter en gamme. Le site de langeais serait conservé et les 45 postes maintenus. Le montant du rachat reste secret.

Mattel, propriétaire des poupées et poupons Corolle, chercherait à vendre le site de Langeais en Indre-et-Loire depuis 6 ans
Mattel, propriétaire des poupées et poupons Corolle, chercherait à vendre le site de Langeais en Indre-et-Loire depuis 6 ans © AFP - Pierre Verdy

L'allemand Simba Dickie, déjà propriétaire en France de Smoby, serait sur le point de racheter les poupées Corolle à l'américain Mattel qui produit notamment la fameuse Barbie. L'offre d'achat a été faite au cours du salon du jouet de Nuremberg en Allemagne. Elle doit être validée par les instances réprésentatives. Mattel, propriétaire des poupées et poupons Corolle depuis 1990, cherche à vendre le site de Langeais (Indre-et-Loire) depuis 6 ans pour réduire ses coûts. Dans la fabrication d'une poupée, la main d'oeuvre, essentiellement chinoise, représente 70% du coût.

Le site de Langeais confirmé

De son côté, Simba Dickie, cherche à monter en gamme et à se développer à l'export qui représente 40% du chiffre d'affaires de Corolle. La marque française, créée en 1979 par Catherine Réfabert, a renoué avec la croissance il y a 2 ans. Le chiffre d'affaire de Corolle a atteint les 20 millions d'euros en 2016 (sans doute 20 millions également en 2017), les ventes auraient même progressé de 12% en 2016 selon le cabinet NPD. De bons résultats obtenus notamment grâce au concept "Ma Chérie Création", une poupée qu'on peut customiser grâce à de petits accessoires prédécoupés (pas de colle, pas de couture). Le repreneur de Corolle se serait engagé à conserver le siège à Langeais et à maintenir les 45 salariés, dont une dizaine de commerciaux. Une autre source évoque même la création d'une nouvelle société française. Le site de Langeais s'occupe des expéditions, des ventes en ligne, des réparations des poupées (la clinique des poupées qui répare 500 poupées par an) et surtout de la conception des modèles.