Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Latécoère : le bras de fer se poursuit entre direction et syndicats

-
Par , France Bleu Occitanie

De nouvelles négociations direction/syndicats se tiennent ce mardi chez Latécoère dans la branche Aérostructures France. L'activité partielle de longue durée et l'accord de performance collective sont les deux leviers permettant de réduire le nombre de licenciements,114 postes pourraient être sauvés

Illustration.
Illustration. © Maxppp - Nathalie Saint-Affre

Chez Latécoère Aérostructures France le bras de fer entre syndicats et direction se poursuit depuis le plan de sauvegarde de l’emploi et les 345 suppressions de postes annoncées fin septembre sur un total de quelque 828 CDI. Une nouvelle réunion de négociation se tient ce mardi. 

Selon les syndicats de l'équipementier aéronautique, ce ne sont plus seulement 39 postes qui pourraient être sauvés, mais 114. Avec le détail suivant : 38 postes sauvés à l’usine de Gimont, 8 à l’usine T15 de Toulouse, 35 à celle de Montredon et 33 à celle de Périole.

Pour limiter au maximum les licenciements, la direction fait appel à l’activité partielle de longue durée (APLD) et à l’accord de performance collective (APC). Dans le cadre de cet APC, le syndicat FO l’un des deux premiers syndicats de l’entreprise avec la CFE-CGC, refuse de toucher aux salaires ainsi qu’aux RTT. Le délégué FO David Castaing déclare qu’il reste "231 personnes pour lesquelles il faut trouver une solution".

La direction de Latécoère indique que les négociations se poursuivront jusqu’au 14 janvier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess