Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Laurac-en-Vivarais : une nouvelle mairie à l'automne

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La commune de Laurac-en-Vivarais a racheté plusieurs immeubles inoccupés du centre-bourg. Elle va y installer la nouvelle mairie ainsi que trois commerces.

La façade de la future mairie
La façade de la future mairie © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Laurac-en-Vivarais, France

La mairie occupe aujourd'hui une partie de l'école publique. Mais il faut dégager de la place pour aménager une garderie, une salle de sommeil pour les petits et peut-être une cinquième classe dans cette école qui accueille cent élèves. La mairie va donc déménager dans un immeuble du centre-bourg. Et c'est une vaste opération immobilière que prépare la commune

Une nouvelle mairie et trois nouveaux commerces

La commune a acheté plusieurs immeubles inoccupés en centre-bourg, les dernières friches du centre de Laurac. Ils sont en cours de rénovation pour y installer la mairie, mais la municipalité poursuit sa stratégie de rachat pour louer à des commerçants. Ainsi le rez-de-chaussée permettra d'agrandir le bar avec une salle de restaurant, d'installer une esthéticienne et une fleuriste.

La future salle du conseil - Radio France
La future salle du conseil © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Louer à des prix raisonnables

C'est la stratégie du maire de Laurac pour garder les commerces dans ce village de mille habitants entre Aubenas et Largentière. La mairie rachète les immeubles du centre et les louent à des commerçants. 

"Si c'est le privé qui le fait les loyers sont prohibitifs." - Didier Nury, maire de Laurac-en-Vivarais

Le maire explique d'ailleurs qu'il vient de baisser le loyer de la coiffeuse afin qu'elle puisse continuer à exercer son activité. Une stratégie qui semble fonctionner puisque le village de Laurac compte une dizaine de commerce dont deux boulangeries, une épicerie, une boucherie, une pharmacie. Il y a même un médecin. 

Une opération financée par l'État et les collectivités territoriales

L'opération va coûter au total 700.000 euros. La région fait un chèque de 250.000 euros, 50.000 euros pour le département, 120.000 euros pour l'État. Le reste est financé par un emprunt de la commune. Un emprunt que le maire compte rembourser avec les loyers des commerces loués

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu