Économie – Social

Laurent Koscielny, défenseur... des accordéons Maugein

Par Aurélien Thirard et Alexandre Chassignon, France Bleu Limousin mardi 4 mars 2014 à 5:00 Mis à jour le mercredi 5 mars 2014 à 5:00

Laurent Koscielny sous le maillot d'Arsenal.
Laurent Koscielny sous le maillot d'Arsenal. © Marcello Pozzetti / IPS / MAXPPP

Le footballeur né à Tulle évolue à Arsenal et, ce mercredi, dans l'équipe de France qui se mesure aux Pays-Bas. Mais il garde contact avec la Corrèze, via ses parents, et vient de participer au tour de table pour le sauvetage de la fabrique tulliste d'accordéons Maugein.

Sa participation se compte en dizaines de milliers d'euros. Le footballeur Laurent Koscielny, défenseur des Bleus et d'Arsenal, n'a pas oublié ses racines tulliste s. Quand ses parents lui ont proposé de participer au sauvetage des accordéons Maugein, il a dit oui. "L'argent aurait pu partir ailleurs, il aime la Corrèze ", se félicite son père, Bernard Koscielny.

Onze emplois sauvés sur 17

La plus ancienne manufacture française d'accordéons avait été placée en redressement judiciaire le 6 décembre par le tribunal de commerce de Brive.

La tempête n'est pas passée sans casse, avec la suppression de six des 17 postes de l'entreprise. Elle avait accumulé une dette de 600.000 euros pour un chiffre d'affaires annuel de 800.000 euros. Un passif épongé par un tour de table auquel a aussi participé Frédéric Gervoson, PDG d'Andros.

La justice a validé mi-février le plan des deux co-repreneurs désomais à la tête de l'entreprise, Marie-Christine Dubart et Richard Brandao. Tout rapport avec un autre footballeur serait purement fortuit.

"On dit que les joueurs de foot sont dans une bulle. Pas lui".