Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Laval : malgré la grève, l'accord de compétitivité est signé chez Valéo

-
Par , France Bleu Mayenne

Deux organisations syndicales viennent de signer le nouvel accord de compétitivité avec la direction de Valéo, malgré le désaccord de la CGT et de la CFDT. Les salariés de nuit sur le site de Laval verront leur contrat modifié. Ils étaient une trentaine à faire grève depuis lundi.

Usine Valéo (illustration)
Usine Valéo (illustration) © Maxppp - Dominique Touchart

Un accord redouté, mais signé. Les syndicats Force Ouvrière et la CFE-CGC sont tombés d'accord avec la direction de Valéo, sous-traitant automobile à Laval, sur le futur accord de compétitivité. Depuis lundi les syndicats de la CGT et de la CFDT soutenaient la grève de plusieurs salariés devant l'usine. 

Cet accord était nécessaire pour faire face à la baisse d'activité de 28 % du groupe au premier semestre en France. Valéo souhaite réduire ses coûts de personnels. D'après les syndicats de la CGT et de la CFDT le texte remettait en cause un certain nombre d'acquis sociaux comme le gel des salaires pour la période 2021-2022, l'arrêt des primes d'intéressement, la suppression d'une journée de congé. C'est donc un coup dur pour Mickaël Lerioux, délégué syndical CFDT. "Tous les salariés de nuit, par exemple, vont recevoir un avenant à leur contrat leur stipulant qu'ils repasseront en 2x8. Donc ils n'auront plus des contrats de nuit. Ceux qui travaillaient comme ça et qui ont 20 ans ou 30 ans de carrière de nuit pourront donc revenir en 2x8" explique le salarié. "Et donc il y aura une perte de rémunération puisque la prime est de 27 %" termine Mickaël Lerioux. Une cinquantaine de salariés sont concernés chez Valéo à Laval. 

Devant l'usine, la grève s'est arrêtée à 5 h du matin mercredi. Les prochaines négociations avec la direction pour les organisations syndicales commencent la semaine prochaine, car avec la baisse d'activité dans les prochaines années, le site lavallois sera en sureffectif. Il emploie actuellement 400 salariés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess