Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le 1er mai à Dijon : une fête du travail en ordre dispersé

-
Par , France Bleu Bourgogne

Plusieurs rassemblements et manifestations sont prévus à Dijon pour la fête du travail du 1er mai. Mais cette année, avec le mouvement des gilets jaunes, le programme est encore plus éclaté que les années précédentes.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Philippe Renaud

Dijon, France

C'est une tradition, le 1er mai c'est jour de manifestation. Mais si la CGT appelle à une convergence des luttes avec le mouvement des gilets jaunes, les festivités pour les travailleurs à Dijon s'annoncent surtout éparpillées. 

Des syndicats divisés 

Les syndicats eux-mêmes n'ont pas souhaité se rassembler pour le 1er mai. Il y'a d'abord FO qui organise un grand meeting public à partir de 9h30 dans les locaux de l'Union départementale, rue Romain Rolland. La CFDT, elle, invite les Dijonnais à se rassembler au lac Kir à partir de 10h pour soutenir "le Pacte du pouvoir de vivre" , un texte de 66 propositions signé par 19 associations, ONG et syndicats pour un pacte social et écologique. Enfin la CGT organise sa traditionnelle manifestation à partir de 10h30 au départ de la place Wilson. 

Les Gilets Jaunes, avec ou sans la CGT ? 

Cette année, les gilets jaunes eux aussi veulent participer au 1er mai. Certains ont décidé de rejoindre le cortège de la CGT, mais d'autres préfèrent partir à 11h de la place de la République. Dans ce groupe, certains veulent que les deux cortèges se rejoignent dans la matinée, d'autres préfèrent faire bande à part. Une affiche placardée ces jours-ci dans Dijon a pour slogan "Gilets jaunes, K-way noirs, carte blanche", ce qui laisse penser que des casseurs pourraient s'inviter dans le cortège.