Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le baroud d’honneur des salariés de WN dans les rues d’Amiens

-
Par , France Bleu Picardie

Une cinquantaine de personnes ont défilé en centre-ville ce vendredi avant l’audience du tribunal de commerce d’Amiens. Il a examiné les deux offres de reprise en lice.

Les salariés de WN ont attendu devant le tribunal de commerce d'Amiens
Les salariés de WN ont attendu devant le tribunal de commerce d'Amiens © Radio France - Claudia Calmel

Amiens, France

Ils ont voulu manifester une dernière fois, avant la fermeture du site pour les vacances. Une cinquantaine de salariés de WN sont partis du parvis de la mairie d'Amiens vers 10 heures pour rejoindre la place René Goblet. 

Des salariés de WN devant la mairie à Amiens le 26 juillet 2019. - Radio France
Des salariés de WN devant la mairie à Amiens le 26 juillet 2019. © Radio France - Claudia Calmel

Ils ont fait un arrêt devant la « shopping box », ce casier connecté symbole -selon eux- des échecs de WN. Les salariés l’ont entourée de papier toilette, comme pour dire tout le bien qu’il pense de ce produit qui était censé leur apporter du travail, mais qui ne s'est finalement jamais développé à grande échelle.

Des salariés de WN "décorent" une shopping box - Radio France
Des salariés de WN "décorent" une shopping box © Radio France - Claudia Calmel

Les salariés de WN ont aussi déposé des bougies au pied de la « shopping box », comme pour célébrer des funérailles.

Plusieurs manifestants ont allumé des bougies au pied du casier connecté - Radio France
Plusieurs manifestants ont allumé des bougies au pied du casier connecté © Radio France - Claudia Calmel

Les WN ont ensuite convergé vers le tribunal de commerce. L'audience a duré un peu plus d'une heure et demi. Le tribunal a examiné les deux offres en lice. Il a jugé le projet porté par Ageco Agencement recevable. Cette entreprise de mobilier professionnel, déjà installée sur le site de Whirlpool, prévoit de reprendre 44 des 180 salariés de WN.  Les conditions suspensives de l’autre offre, portée par un cadre de WN, n’ont pas pu être levées : elle a donc été écartée. Ce salarié souhaitait embaucher une dizaine de personnes pour fabriquer, à terme, des remorques et des fours à pizza. 

A l’issue de l’audience, le patron de WN -Nicolas Decayeux - s'est exprimé devant la presse mais il est passé devant ses salariés sans un mot. Il a été copieusement hué

Le reportage de France Bleu Picardie est à réécouter ici :

Les salariés de WN ont manifesté à Amiens

L’usine WN est désormais fermée pour congés. Elle rouvrira le 19 août : C’est ce jour-là que les 180 salariés devraient se voir remettre leurs lettres de licenciement.

Choix de la station

France Bleu