Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le Berry mise sur le web pour attirer les touristes

mardi 4 décembre 2018 à 18:09 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

La saison touristique 2019 se prépare déjà en Berry et Berry Province, la marque qui vend le Berry, va mettre en oeuvre des actions bien concrètes l'année prochaine.

La cathédrale St-Etienne de Bourges, classée au patrimoine mondial de l'Unesco
La cathédrale St-Etienne de Bourges, classée au patrimoine mondial de l'Unesco © Radio France - Michel Benoit

Cher, France

Après une année 2018 globalement stable pour la fréquentation de nos deux départements berrichons, l'idée est d'investir beaucoup plus le web et de commercialiser des nouveaux produits. Berry Province a par exemple consacré 40.000 euros cette année pour accueillir des influenceurs web. Des bloggeurs ou youtubeurs qui vanteront le Berry sur le web. " C'est devenu un métier à part entière puisque aujourd'hui, on les paie pour qu'ils viennent explique Pascal Aupy, président de l'agence Tourisme et Territoires du Cher. Ils sont devenus incontournables quand ils affichent plusieurs centaines de milliers de followers." 

L'assemblée générale de l'agence tourisme et territoires du Cher - Radio France
L'assemblée générale de l'agence tourisme et territoires du Cher © Radio France - Kseniya Moustaphaeva

Sept influenceurs ont été invités dans le Cher cette année.  Le Berry va également développer une offre de séjours ou d'animations clefs en main, sous forme de box . Une vingtaine de produits pourraient être lancés détaille Vincent Gerbier, chargé de la commercialisation à l'agence tourisme et territoire du Cher : " On veut proposer des activités comme de la location de vélo ou du canoë sur la Loire. Pourquoi pas des dégustations de vins du Berry et des activités bien être. Le visiteur pourra acheter une activité ou un pack incluant en plus de l'hébergement et de la restauration." 

Le canal de Berry à vélo, lancé en 2018 dans le Cher. - Radio France
Le canal de Berry à vélo, lancé en 2018 dans le Cher. © Radio France - Michel Benoit

L'idée est aussi de développer les hébergements insolites : tipi, cabane dans les arbres... Reste un bémol : l'hôte berrichon n'est pas assez ouvert sur le monde et ne maîtrise pas assez les langues étrangères. Antonio a ouvert une chambre d'hôte à Noirlac, il y a trois ans. Son site est en français et en espagnol. Ce brésilien qui vit aujourd'hui en Berry, fait un constat sans appel : " Beaucoup d'hôtes disent, le touriste n'a qu'à parler français. Mais ce n'est pas professionnel ! C'est à nous de l'accueillir dans les meilleures conditions et de lui faciliter la vie." Les restaurateurs également devraient faire des efforts : trop peu de menus sont traduits ne serait-ce qu'en anglais. Environ 15 % des touristes en Berry sont d'origine étrangère.